"Je voudrais souligner que Lucas Hernandez n'a pas joué pour nous en Ligue des champions à Londres contre Tottenham ni en Bundesliga samedi", s'indigne Rummenigge dans un communiqué de son club.

"Les propos de Didier Deschamps, selon qui Hernandez est, je cite, prêt à jouer sur une jambe, nous ont beaucoup étonnés", ajoute Rummenigge, qui avait fait savoir samedi à la FFF qu'il ne mettrait pas le défenseur champion du monde à disposition de l'équipe nationale, en raison d'une blessure à un genou.

"Malgré cela, la Fédération français a fait savoir ce lundi au Bayern que Lucas Hernandez était convoqué, pour être examiné par les médecins de l'équipe nationale française", indique le club bavarois, qui reconnaît que "cette démarche est possible au regard des statuts de la Fifa".

"Sur les trois internationaux français convoqués, poursuit pour sa part Rummenigge, nous mettons naturellement à disposition et conformément au règlement les trois qui sont en bonne santé, Kingsley Coman, Corentin Tolisso et Benjamin Pavard, mais pour Lucas Hernandez, nous aurions espéré plus de compréhension, compte tenu du risque élevé".

Egalement cité dans le communiqué du Bayern, le médecin du club Hans-Wilhelm Müller-Wohlfahrt insiste: "Je suis responsable de la santé de Lucas Hernandez et je dis: il n'est pas en état de jouer les rencontres de l'équipe de France (cette semaine), donc une convocation n'a aucun sens".