Au lendemain de sa défaite contre l'Italie dans le match pour la 3e place de la Ligue des Nations, dimanche à Turin, l'équipe nationale belge de football pourra se consoler à la lecture du résultat du Brésil, accroché en Colombie (0-0) lors des qualifications pour le Mondial 2022. Ce partage assure aux Diables Rouges de conserver leur première place au classement de la FIFA, qu'ils occupent sans discontinuer depuis septembre 2018.

Les deux défaites consécutives contre la France et l'Italie, une première sous Roberto Martinez, n'ont entraîné aucune perte de point pour les Belges dans le prochain classement, qui sera annoncé le 21 octobre, car le Final Four de la Ligue des Nations est considéré comme une phase à élimination directe d'un tournoi majeur.

Les Brésiliens auraient pu ravir la première place aux Belges en cas de succès en Colombie puis contre l'Uruguay jeudi. Sans inspiration offensive contre les Cafeteros dimanche, les Auriverde ont laissé passer leur chance.

Les Belges, déjà numéros 1 mondiaux entre novembre 2015 et mars 2016, ponctueront l'année civile 2021 par deux matches en novembre. Quasiment qualifiés pour le Mondial 2022, ils affronteront l'Estonie à Bruxelles puis le pays de Galles à Cardiff afin de valider leur ticket pour le Qatar.

null, iStock
null © iStock

LE BRESIL PERD SES PREMIERS POINTS, L'ARGENTINE PUNIT L'URUGUAY

Le Brésil restait sur neuf succès de rang en autant de matches en qualifications pour la Coupe du monde 2022 avant de partager l'enjeu dimanche en Colombie (0-0). Ce résultat est presque anecdotique car les Auriverde trônent en tête et ont un pied et quatre orteils au Qatar.

Malgré la présence d'un redoutable trio offensif composé de Neymar, Gabriel Jesus et Barbosa, la Seleçao de Tite n'a jamais trouvé la solution face à la défense des Cafeteros. De son côté, l'Argentine est revenue à six points du Brésil à la faveur d'une large victoire contre l'Uruguay à Buenos Aires (3-0). Portée par un très bon Lionel Messi, l'Albiceleste a repris sa marche en avant quelques jours après son partage vierge au Paraguay (0-0).

Dans tous les bons coups, le Parisien a ouvert le score (38e) avant les buts de Rodrigo de Paul (44e) et Lautaro Martinez (62e). Au classement, le Brésil possède 28 unités, six de plus que l'Argentine (22), et compte une très confortable avance de 13 longueurs sur la Colombie, 5e.

L'Uruguay partage la 3e place avec l'Équateur (16 pts), les Colombiens (15 pts) sont en embuscade Les quatre premiers se qualifieront pour le Qatar alors que le 5e devra passer par un barrage intercontinental contre une nation d'Océanie.

Au lendemain de sa défaite contre l'Italie dans le match pour la 3e place de la Ligue des Nations, dimanche à Turin, l'équipe nationale belge de football pourra se consoler à la lecture du résultat du Brésil, accroché en Colombie (0-0) lors des qualifications pour le Mondial 2022. Ce partage assure aux Diables Rouges de conserver leur première place au classement de la FIFA, qu'ils occupent sans discontinuer depuis septembre 2018. Les deux défaites consécutives contre la France et l'Italie, une première sous Roberto Martinez, n'ont entraîné aucune perte de point pour les Belges dans le prochain classement, qui sera annoncé le 21 octobre, car le Final Four de la Ligue des Nations est considéré comme une phase à élimination directe d'un tournoi majeur. Les Brésiliens auraient pu ravir la première place aux Belges en cas de succès en Colombie puis contre l'Uruguay jeudi. Sans inspiration offensive contre les Cafeteros dimanche, les Auriverde ont laissé passer leur chance. Les Belges, déjà numéros 1 mondiaux entre novembre 2015 et mars 2016, ponctueront l'année civile 2021 par deux matches en novembre. Quasiment qualifiés pour le Mondial 2022, ils affronteront l'Estonie à Bruxelles puis le pays de Galles à Cardiff afin de valider leur ticket pour le Qatar. Le Brésil restait sur neuf succès de rang en autant de matches en qualifications pour la Coupe du monde 2022 avant de partager l'enjeu dimanche en Colombie (0-0). Ce résultat est presque anecdotique car les Auriverde trônent en tête et ont un pied et quatre orteils au Qatar. Malgré la présence d'un redoutable trio offensif composé de Neymar, Gabriel Jesus et Barbosa, la Seleçao de Tite n'a jamais trouvé la solution face à la défense des Cafeteros. De son côté, l'Argentine est revenue à six points du Brésil à la faveur d'une large victoire contre l'Uruguay à Buenos Aires (3-0). Portée par un très bon Lionel Messi, l'Albiceleste a repris sa marche en avant quelques jours après son partage vierge au Paraguay (0-0). Dans tous les bons coups, le Parisien a ouvert le score (38e) avant les buts de Rodrigo de Paul (44e) et Lautaro Martinez (62e). Au classement, le Brésil possède 28 unités, six de plus que l'Argentine (22), et compte une très confortable avance de 13 longueurs sur la Colombie, 5e. L'Uruguay partage la 3e place avec l'Équateur (16 pts), les Colombiens (15 pts) sont en embuscade Les quatre premiers se qualifieront pour le Qatar alors que le 5e devra passer par un barrage intercontinental contre une nation d'Océanie.