La scène fait particulièrement peine à voir. Si ce genre de pratique existe dans le football, on ne peut pas dire que les Ivoiriens y aient mis la forme. Auteurs d'une passe à dix dans les arrêts de jeu afin d'assurer leur qualification, les Éléphants n'ont pas montré un grand spectacle devant leurs supporters.

En face, les Lions indomptables ne se sont pas non plus sentis concernés par la rencontre, puisqu'aucun joueur n'a jugé nécessaire de presser l'adversaire.

De ce fait, le Congo, même vainqueur de son match contre la Sierra Leone, se retrouvait éliminé. Heureusement pour les Léopards, ils obtiennent quand même leur ticket en tant que meilleurs 3es.

Pas la première fois

Ce n'est bien sûr pas la première fois qu'une telle chose arrive dans l'histoire du football. L'épisode le plus connu remonte à 1982 et la rencontre avait été surnommée "le match de la honte". L'Allemagne et l'Autriche avaient offert un triste spectacle à Gijon durant le Mondial espagnol. Les conséquences avaient alors été désastreuses pour l'Algérie qui se voyait éliminée suite à ce résultat.

La scène fait particulièrement peine à voir. Si ce genre de pratique existe dans le football, on ne peut pas dire que les Ivoiriens y aient mis la forme. Auteurs d'une passe à dix dans les arrêts de jeu afin d'assurer leur qualification, les Éléphants n'ont pas montré un grand spectacle devant leurs supporters.En face, les Lions indomptables ne se sont pas non plus sentis concernés par la rencontre, puisqu'aucun joueur n'a jugé nécessaire de presser l'adversaire.De ce fait, le Congo, même vainqueur de son match contre la Sierra Leone, se retrouvait éliminé. Heureusement pour les Léopards, ils obtiennent quand même leur ticket en tant que meilleurs 3es.Pas la première foisCe n'est bien sûr pas la première fois qu'une telle chose arrive dans l'histoire du football. L'épisode le plus connu remonte à 1982 et la rencontre avait été surnommée "le match de la honte". L'Allemagne et l'Autriche avaient offert un triste spectacle à Gijon durant le Mondial espagnol. Les conséquences avaient alors été désastreuses pour l'Algérie qui se voyait éliminée suite à ce résultat.