La Fifa, qui avait présenté en mai une étude de faisabilité, avait mis le passage de 32 à 48 équipes dès 2022 à l'ordre du jour de son prochain congrès en juin à Paris mais a indiqué que "dans les circonstances actuelles, une telle proposition ne pouvait être mise en oeuvre".