Jake Daniels est l'un des rares footballeurs à avoir révélé son homosexualité au cours de sa carrière. L'Américain Collin Martin et l'Australien Josh Cavallo avaient aussi révélé la leur, respectivement en 2018 et 2020 respectivement.

Le pionnier dans ce domaine reste Justin Fashanu, qui a raconté son histoire en 1990. La fondation créée après son suicide a fait l'éloge de Jake Daniels. Amal, la nièce de Fashanu, s'est également exprimée sur BBC Radio 4 : "C'est un moment incroyable. J'ai la chair de poule, car il semble qu'il existe enfin un footballeur qui se sent suffisamment à l'aise pour dire et être qui il est. J'ai l'impression que mon travail des dix dernières années porte ses fruits. Cela prouve que le milieu commence à changer. Bien sûr, ce ne sera pas facile et les fans en parleront probablement, mais ce ne sera pas aussi mauvais que tout le monde le pensait et certainement pas la moitié de ce que Justin a dû affronter."

Une FIFA hypocrite

Kick it Out, l'organisation britannique qui lutte contre la discrimination dans le football et dans d'autres domaines, a félicité Daniels pour ce moment "historique", ajoutant : "Nous devons nous rappeler qu'il y a un jeune homme au centre de tout cela, qui ne doit pas être défini par ce moment ou cette seule partie de son identité."

Certains footballeurs professionnels britanniques ont fait leur coming-out après avoir raccroché les crampons. L'un d'eux, Thomas Beattie, était en contact avec Daniels avant son annonce. Il a aidé le jeune homme de 17 ans à mettre en place des restrictions sur ses comptes sur les sociaux afin de le protéger de certaines réactions qui pourraient être violentes.

Beattie est également revenu pour la BBC sur la période qui suit un coming out : "C'est accablant et parce que je l'ai vécu moi-même, je connais les émotions qui vont avec. Vous passez de la peur à l'excitation, à l'inquiétude ou l'anxiété. Tout cela réuni rend ce moment très spécial. Je sais ce que c'est que de mener une double vie et de cacher une partie de moi. Je suis si heureux qu'il puisse être lui-même."

Thomas Hitzlsperger, l'ancien international allemand, qui a annoncé qu'il était gay peu après sa retraite, a souhaité à Daniels une grande carrière et se félicitait que le jeune homme puisse bénéficier du soutien de son club de Blackpool.

Sur les réseaux sociaux, les clubs de football ont fait la queue pour exprimer chacun à leur tour leur soutien au jeune Anglais. Les fédérations, comme la FIFA, ont tenu également à réagir rapidement. Mais l'association mondiale du football a rapidement été critiquée car de nombreux fans de football la considèrent comme hypocrite. Pour eux, un tel message n'a aucun sens si dans le même temps, elle organise des Coupes du monde dans des pays où un Jake Daniels ne serait pas le bienvenue.

Courage et bravoure

De nombreux joueurs y sont également allés de leur petit message de soutien. Harry Kane (Tottenham) et David de Gea (Manchester United) ont exprimé leur soutien sur leurs réseaux sociaux. Le Britannique a posté sur Twitter : "Un grand bravo pour toi et pour la façon dont tes amis, ta famille, ton club et ton capitaine t'ont soutenu. Le football doit être accessible à tous." Le gardien espagnol a loué l'adolescent pour son "incroyable courage et sa bravoure". L'ancien défenseur de Manchester United, Rio Ferdinand, a appelé à la création d'un "environnement sûr et favorable à la communauté homosexuelle dans le football et au-delà."

L'ancien coéquipier en club et en équipe nationale de Ferdinand, Gary Neville, a même affirmé sur Sky Sports que le milieu du sport ne gérait pas bien cette question. "Il y a vingt ans, nous nous réunissions déjà avec les joueurs pour discuter du fait que les footballeurs ne se sentaient pas assez à l'aise face à cette question. Nous savons maintenant que les fans peuvent accepter les joueurs homosexuels, mais cela n'est pas encore toujours le cas dans le vestiaire. Ce dernier peut être un endroit maléfique avec des cérémonies d'initiation, la pression du groupe couplée à la vulnérabilité de certains joueurs. Ce que Jake a fait demande beaucoup de courage. Ce jour est important pour lui et sa famille, mais aussi pour le football anglais. C'est une annonce qui va entrer dans les livres d'histoire.", pense l'ancien latéral droit.

"Il sera accepté par une grande majorité"

Le collègue de Neville, Jamie Carragher, a expliqué pour sa part à Sky Sports : "Je connais l'entraîneur de Blackpool, Neil Critchley, et il sera un soutien important pour Jake. Il ne s'agit pas seulement du joueur, mais aussi du club et de la façon dont il peut être un exemple pour les autres équipes."

Gary Lineker ne pense pas que la révélation du jeune joueur va provoquer des problèmes. Au micro de la BBC , l'ancienne star de la sélection anglaise a donné son point de vue. "Il sera accepté par une grande majorité des gens, pas seulement dans son propre vestiaire, mais aussi par les adversaires. On n'y pensera rapidement plus, car les gens regardent avant tout si vous êtes un bon footballeur. Je suis heureux de son annonce car je pense que cela va améliorer le sport. Si les autres joueurs qui n'osent pas le dire voient que la grande majorité de leurs collègues et de leurs supporters réagissent positivement, ils ne tarderont pas à suivre l'exemple de Daniels." Lineker estime également que l'annonce du joueur de Blackpool "ne devrait pas être importante" à l'heure actuelle et que "nous aurions dû vivre ce tournant depuis longtemps."

Une opinion partagée par Casey Stoney, capitaine de l'équipe féminine d'Angleterre : "Il faut beaucoup de cran et de courage. C'est bien d'être soi-même. Ne serait-ce pas formidable si nous n'avions plus à utiliser les mots "cran et courage" pour décrire quelqu'un qui se sent bien comme il est ?"

Jake Daniels est l'un des rares footballeurs à avoir révélé son homosexualité au cours de sa carrière. L'Américain Collin Martin et l'Australien Josh Cavallo avaient aussi révélé la leur, respectivement en 2018 et 2020 respectivement.Le pionnier dans ce domaine reste Justin Fashanu, qui a raconté son histoire en 1990. La fondation créée après son suicide a fait l'éloge de Jake Daniels. Amal, la nièce de Fashanu, s'est également exprimée sur BBC Radio 4 : "C'est un moment incroyable. J'ai la chair de poule, car il semble qu'il existe enfin un footballeur qui se sent suffisamment à l'aise pour dire et être qui il est. J'ai l'impression que mon travail des dix dernières années porte ses fruits. Cela prouve que le milieu commence à changer. Bien sûr, ce ne sera pas facile et les fans en parleront probablement, mais ce ne sera pas aussi mauvais que tout le monde le pensait et certainement pas la moitié de ce que Justin a dû affronter."Kick it Out, l'organisation britannique qui lutte contre la discrimination dans le football et dans d'autres domaines, a félicité Daniels pour ce moment "historique", ajoutant : "Nous devons nous rappeler qu'il y a un jeune homme au centre de tout cela, qui ne doit pas être défini par ce moment ou cette seule partie de son identité."Certains footballeurs professionnels britanniques ont fait leur coming-out après avoir raccroché les crampons. L'un d'eux, Thomas Beattie, était en contact avec Daniels avant son annonce. Il a aidé le jeune homme de 17 ans à mettre en place des restrictions sur ses comptes sur les sociaux afin de le protéger de certaines réactions qui pourraient être violentes.Beattie est également revenu pour la BBC sur la période qui suit un coming out : "C'est accablant et parce que je l'ai vécu moi-même, je connais les émotions qui vont avec. Vous passez de la peur à l'excitation, à l'inquiétude ou l'anxiété. Tout cela réuni rend ce moment très spécial. Je sais ce que c'est que de mener une double vie et de cacher une partie de moi. Je suis si heureux qu'il puisse être lui-même."Thomas Hitzlsperger, l'ancien international allemand, qui a annoncé qu'il était gay peu après sa retraite, a souhaité à Daniels une grande carrière et se félicitait que le jeune homme puisse bénéficier du soutien de son club de Blackpool.Sur les réseaux sociaux, les clubs de football ont fait la queue pour exprimer chacun à leur tour leur soutien au jeune Anglais. Les fédérations, comme la FIFA, ont tenu également à réagir rapidement. Mais l'association mondiale du football a rapidement été critiquée car de nombreux fans de football la considèrent comme hypocrite. Pour eux, un tel message n'a aucun sens si dans le même temps, elle organise des Coupes du monde dans des pays où un Jake Daniels ne serait pas le bienvenue. De nombreux joueurs y sont également allés de leur petit message de soutien. Harry Kane (Tottenham) et David de Gea (Manchester United) ont exprimé leur soutien sur leurs réseaux sociaux. Le Britannique a posté sur Twitter : "Un grand bravo pour toi et pour la façon dont tes amis, ta famille, ton club et ton capitaine t'ont soutenu. Le football doit être accessible à tous." Le gardien espagnol a loué l'adolescent pour son "incroyable courage et sa bravoure". L'ancien défenseur de Manchester United, Rio Ferdinand, a appelé à la création d'un "environnement sûr et favorable à la communauté homosexuelle dans le football et au-delà."L'ancien coéquipier en club et en équipe nationale de Ferdinand, Gary Neville, a même affirmé sur Sky Sports que le milieu du sport ne gérait pas bien cette question. "Il y a vingt ans, nous nous réunissions déjà avec les joueurs pour discuter du fait que les footballeurs ne se sentaient pas assez à l'aise face à cette question. Nous savons maintenant que les fans peuvent accepter les joueurs homosexuels, mais cela n'est pas encore toujours le cas dans le vestiaire. Ce dernier peut être un endroit maléfique avec des cérémonies d'initiation, la pression du groupe couplée à la vulnérabilité de certains joueurs. Ce que Jake a fait demande beaucoup de courage. Ce jour est important pour lui et sa famille, mais aussi pour le football anglais. C'est une annonce qui va entrer dans les livres d'histoire.", pense l'ancien latéral droit.Le collègue de Neville, Jamie Carragher, a expliqué pour sa part à Sky Sports : "Je connais l'entraîneur de Blackpool, Neil Critchley, et il sera un soutien important pour Jake. Il ne s'agit pas seulement du joueur, mais aussi du club et de la façon dont il peut être un exemple pour les autres équipes."Gary Lineker ne pense pas que la révélation du jeune joueur va provoquer des problèmes. Au micro de la BBC , l'ancienne star de la sélection anglaise a donné son point de vue. "Il sera accepté par une grande majorité des gens, pas seulement dans son propre vestiaire, mais aussi par les adversaires. On n'y pensera rapidement plus, car les gens regardent avant tout si vous êtes un bon footballeur. Je suis heureux de son annonce car je pense que cela va améliorer le sport. Si les autres joueurs qui n'osent pas le dire voient que la grande majorité de leurs collègues et de leurs supporters réagissent positivement, ils ne tarderont pas à suivre l'exemple de Daniels." Lineker estime également que l'annonce du joueur de Blackpool "ne devrait pas être importante" à l'heure actuelle et que "nous aurions dû vivre ce tournant depuis longtemps."Une opinion partagée par Casey Stoney, capitaine de l'équipe féminine d'Angleterre : "Il faut beaucoup de cran et de courage. C'est bien d'être soi-même. Ne serait-ce pas formidable si nous n'avions plus à utiliser les mots "cran et courage" pour décrire quelqu'un qui se sent bien comme il est ?"