"Il s'agit d'huile de cuisson usagée du secteur de la restauration collectée pour alimenter une filière énergétique locale après avoir subi un traitement, au lieu d'être envoyée à l'étranger", a expliqué mardi Sylvie Fayolle, vice-présidente de Saint-Étienne Métropole en charge du développement durable, lors de la présentation du réacteur mis au point par l'entreprise irlandaise Greentech Biofuels.

Le biodiesel ainsi produit par réaction chimique entre pour 30% dans la composition du carburant alimentant le groupe électrogène qui assure l'éclairage du stade.

"Ce carburant, dont chaque litre consommé permettra une réduction de trois kilogrammes de gaz à effet de serre, sera consommé dans ce lieu emblématique pour sensibiliser les nombreux visiteurs que nous recevons à l'occasion de l'Euro", a expliqué Sylvie Fayolle.

"Il s'agit d'huile de cuisson usagée du secteur de la restauration collectée pour alimenter une filière énergétique locale après avoir subi un traitement, au lieu d'être envoyée à l'étranger", a expliqué mardi Sylvie Fayolle, vice-présidente de Saint-Étienne Métropole en charge du développement durable, lors de la présentation du réacteur mis au point par l'entreprise irlandaise Greentech Biofuels.Le biodiesel ainsi produit par réaction chimique entre pour 30% dans la composition du carburant alimentant le groupe électrogène qui assure l'éclairage du stade. "Ce carburant, dont chaque litre consommé permettra une réduction de trois kilogrammes de gaz à effet de serre, sera consommé dans ce lieu emblématique pour sensibiliser les nombreux visiteurs que nous recevons à l'occasion de l'Euro", a expliqué Sylvie Fayolle.