Dimanche soir, 22h45, le Real Madrid vient de s'incliner face au Rayo Vallecano, 19ème de Liga. Si le résultat n'a aucune influence sur la fin de saison des Madrilènes, les matchs joués représentent un audit en vue de la saison prochaine. Et une chose est sûre, Gareth Bale ne sera plus Merengue. Depuis l'arrivée au Real Madrid de Zinédine Zidane en janvier 2016, les deux hommes ne sont pas sur la même longueur d'onde. Mais depuis le retour du coach français, il est exaspéré par l'ancien joueur de Tottenham. Son manque d'implication cruel dans le travail de l'équipe aura eu raison du Gallois. Mais ce n'est pas tout, il est bien connu que Gareth Bale n'a jamais vraiment réussi à s'intégrer dans le vestiaire madrilène. En Espagne depuis l'été 2013, le joueur aux 74 sélections et 31 buts n'a toujours pas appris l'espagnol, ce qui limite la communication dans un vestiaire à forte majorité latine. Une faible implication qui lui serait reproché au sein même du vestiaire. Sans parler du président, Florentino Perez.

Malgré ses quelques coups d'éclats (finale de Coupe du Roi 2014, finale de Champions League 2017) et des saisons plutôt convaincantes en termes de statistiques, l'omniprésent président du Real Madrid se serait décidé à se séparer du joueur pour lequel il avait déboursé un peu plus de cent millions d'euros en août 2013. Le joueur lui-même ne serait plus engagé à 100% dans sa carrière de footballeur. Il favoriserait des retours dans son pays natal, le Pays de Galles, pour y jouer des parties de golf. Sport qui l'intéresse plus que le football.

La preuve encore ce week-end, Bale ne serait pas rentré avec le reste du groupe à Valdebebas, centre d'entraînement du Real. Il aurait pris une voiture personnelle pour rallier l'aéroport de Madrid-Barajas, et y prendre un jet... direction le Pays de Galles, peut-on lire dans l'Equipe. Comportement qui aura poussé Zidane à déclarer : "Je ne sais pas s'il a la tête au Real Madrid. Demandez-lui..."

Son agent avait alors répondu à la presse que : "Gareth [était] à 100 % engagé avec le Real Madrid", mais pour combien de temps encore?

Blaise Vanderlinden