Brüls était sans club depuis la fin de son aventure au FC Paphos, à Chypre, l'année passée.

"Cela fait longtemps que je n'ai plus joué, mais je n'ai pas pour autant perdu mes qualités", assure-t-il. "Westerlo a été le seul à me donner ma chance, et croyez-moi je saurai la saisir. Je ne les décevrai pas..."

Testé cet hiver au Paris FC et à Hallesche (D3 allemande), il était à l'essai depuis le début de la semaine à Westerlo, où il avait déjà évolué en 2010-2011 (47 matches, 6 buts, 5 assists). Il a su convaincre le staff technique de son utilité à cette occasion.

Après ses débuts à l'AS Eupen (2005-2008), alors en D2, Christian Brüls a successivement évolué au MVV Maestricht (2008-2010), à Westerlo (2010-2011), à La Gantoise (2011-2013), à l'OGC Nice (2013-2014), au Standard (2015-2016), au Stade Rennais (2014-2015 et 2016-2017), de nouveau quelques mois à Eupen et enfin à Paphos.

Finaliste de la Coupe avec Westerlo en 2011, il en conserve le meilleur souvenir, malgré la défaite, 0-2 contre le Standard "C'est même une des raisons pour lesquelles je suis tellement content de revenir ici", avoue-t-il.