La fédération japonaise de football (JFA) a renoncé à accueillir la Coupe du monde des clubs en décembre, en raison des restrictions dues à la crise sanitaire, rapporte la presse nippone mercredi.

"Le risque d'une augmentation du nombre d'infections, et la difficulté à engranger un bénéfice à cause d'une probable limitation du nombre de spectateurs ont influé sur cette décision", écrit l'agence de presse Kyodo, qui cite des sources anonymes. Toujours selon Kyodo, la JFA est en discussions avec la Fifa, qui pourrait repousser à début 2022 la compétition, qui oppose chaque année les clubs vainqueurs des principales compétitions continentales et des représentants du pays hôte.

"Les détails sur la prochaine édition de la Coupe du monde des clubs de la Fifa seront précisés le moment venu", a simplement commenté un porte-parole de la fédération internationale auprès de l'AFP. Le Japon a déjà accueilli cette compétition en 2016, et la fédération nippone souhaitait accueillir l'édition 2021 notamment pour célébrer son 100e anniversaire, selon Kyodo. Le tournoi se déroule en général en décembre, mais l'édition 2020, organisée au Qatar et remportée par le Bayern Munich, avait été repousée à février 2021 en raison de la pandémie de Covid-19.

Le Japon subit depuis le début de l'été une cinquième vague de Covid-19, la plus violente à ce jour dans le pays, qui a poussé le gouvernement à remettre en place des mesures de restriction sanitaires mi-juillet, étendues en août à la majorité du pays. Elles devraient être une nouvelle fois prolongées jusqu'à fin septembre, selon les médias locaux.

La fédération japonaise de football (JFA) a renoncé à accueillir la Coupe du monde des clubs en décembre, en raison des restrictions dues à la crise sanitaire, rapporte la presse nippone mercredi."Le risque d'une augmentation du nombre d'infections, et la difficulté à engranger un bénéfice à cause d'une probable limitation du nombre de spectateurs ont influé sur cette décision", écrit l'agence de presse Kyodo, qui cite des sources anonymes. Toujours selon Kyodo, la JFA est en discussions avec la Fifa, qui pourrait repousser à début 2022 la compétition, qui oppose chaque année les clubs vainqueurs des principales compétitions continentales et des représentants du pays hôte. "Les détails sur la prochaine édition de la Coupe du monde des clubs de la Fifa seront précisés le moment venu", a simplement commenté un porte-parole de la fédération internationale auprès de l'AFP. Le Japon a déjà accueilli cette compétition en 2016, et la fédération nippone souhaitait accueillir l'édition 2021 notamment pour célébrer son 100e anniversaire, selon Kyodo. Le tournoi se déroule en général en décembre, mais l'édition 2020, organisée au Qatar et remportée par le Bayern Munich, avait été repousée à février 2021 en raison de la pandémie de Covid-19. Le Japon subit depuis le début de l'été une cinquième vague de Covid-19, la plus violente à ce jour dans le pays, qui a poussé le gouvernement à remettre en place des mesures de restriction sanitaires mi-juillet, étendues en août à la majorité du pays. Elles devraient être une nouvelle fois prolongées jusqu'à fin septembre, selon les médias locaux.