Une récente recrudescence de cas a forcé le gouvernement à ne pas assouplir les mesures actuelles. Le ministre d'État Michael Gove a déclaré que le pays ne pouvait pas se permettre de prendre le risque de remplir ses stades.

"Même si le virus se propage moins à l'extérieur qu'à l'intérieur, c'est lors d'événements sportifs majeurs qu'on observe de nombreux rassemblements", a déclaré Gove à la BBC.

Le gouvernement avait ouvert cet été la porte à un retour progressif des spectateurs à partir d'octobre. Toutes les rencontres des quatre premières divisions sont disputées à huis clos depuis le retour de la compétition en juin.

Une récente recrudescence de cas a forcé le gouvernement à ne pas assouplir les mesures actuelles. Le ministre d'État Michael Gove a déclaré que le pays ne pouvait pas se permettre de prendre le risque de remplir ses stades. "Même si le virus se propage moins à l'extérieur qu'à l'intérieur, c'est lors d'événements sportifs majeurs qu'on observe de nombreux rassemblements", a déclaré Gove à la BBC. Le gouvernement avait ouvert cet été la porte à un retour progressif des spectateurs à partir d'octobre. Toutes les rencontres des quatre premières divisions sont disputées à huis clos depuis le retour de la compétition en juin.