Homme de télé et écrivain, Eric Naulleau le reconnaît et s'en amuse, il est chauvin devant un match de foot. Et il se verrait bien dans la peau d'Antoine Griezmann.

Premier souvenir de foot?

"La finale de Coupe du monde 74 (ndlr: RFA - Pays-Bas 2-1, Eric Naulleau avait 13 ans à l'époque). J'étais très fan de la Hollande. On pensait que le fameux adage - le football se joue à onze et c'est les Allemands qui gagnent à la fin - ne se vérifierait pas. Et ça s'est vérifié" (ndlr: cet adage resté célèbre a été inventé en 1990 par l'Anglais Gary Lineker).

Si vous étiez un joueur de l'Euro-2016?

"Je serais un joueur français car je suis chauvin (rires)! J'aimerais bien être Griezmann: joueur complet et puis en plus j'aime bien les footballeurs avec des moyens physiques limités; ce n'est pas un gros gabarit et j'aime beaucoup."

Si vous étiez un club (d'aujourd'hui ou d'hier)?

"Je divise toujours mon coeur en deux, je serais ou Saint-Etienne ou l'OM, ne me demandez pas de choisir, c'est trop cruel!"

Si vous étiez un geste technique?

"La panenka. C'est un geste génial et c'est un moyen d'entrer dans l'histoire. Antonin Panenka (ndlr: joueur tchèque qui a inventé en 1976 cette manière de tirer un pénalty d'une pichenette), c'est l'un des seuls à avoir laissé son nom propre comme nom commun dans le football, comme Madjer et Arconada..." (ndlr: un attaquant algérien qui a inventé le but marqué d'une talonnade, et un gardien espagnol passé à la postérité à ses dépens pour une bévue contre la France).

Si vous étiez Didier Deschamps, que diriez-vous à vos joueurs juste avant la finale?

"Tout ce que vous avez fait dans votre vie jusqu'à présent va trouver son sens maintenant. Est-ce que vous allez être au rendez-vous ou pas?"

Homme de télé et écrivain, Eric Naulleau le reconnaît et s'en amuse, il est chauvin devant un match de foot. Et il se verrait bien dans la peau d'Antoine Griezmann.Premier souvenir de foot?"La finale de Coupe du monde 74 (ndlr: RFA - Pays-Bas 2-1, Eric Naulleau avait 13 ans à l'époque). J'étais très fan de la Hollande. On pensait que le fameux adage - le football se joue à onze et c'est les Allemands qui gagnent à la fin - ne se vérifierait pas. Et ça s'est vérifié" (ndlr: cet adage resté célèbre a été inventé en 1990 par l'Anglais Gary Lineker).Si vous étiez un joueur de l'Euro-2016?"Je serais un joueur français car je suis chauvin (rires)! J'aimerais bien être Griezmann: joueur complet et puis en plus j'aime bien les footballeurs avec des moyens physiques limités; ce n'est pas un gros gabarit et j'aime beaucoup."Si vous étiez un club (d'aujourd'hui ou d'hier)?"Je divise toujours mon coeur en deux, je serais ou Saint-Etienne ou l'OM, ne me demandez pas de choisir, c'est trop cruel!"Si vous étiez un geste technique?"La panenka. C'est un geste génial et c'est un moyen d'entrer dans l'histoire. Antonin Panenka (ndlr: joueur tchèque qui a inventé en 1976 cette manière de tirer un pénalty d'une pichenette), c'est l'un des seuls à avoir laissé son nom propre comme nom commun dans le football, comme Madjer et Arconada..." (ndlr: un attaquant algérien qui a inventé le but marqué d'une talonnade, et un gardien espagnol passé à la postérité à ses dépens pour une bévue contre la France).Si vous étiez Didier Deschamps, que diriez-vous à vos joueurs juste avant la finale?"Tout ce que vous avez fait dans votre vie jusqu'à présent va trouver son sens maintenant. Est-ce que vous allez être au rendez-vous ou pas?"