Pas de Pelé Mboyo sur la feuille de match du FC Sion dimanche lors du partage aux Young Boys de Berne. Une habitude depuis le début de la saison Arrivé en méforme dans le club valaisan à la fin du mercato estival, l'attaquant belge n'a pas encore presté la moindre seconde en D1 suisse. Sa situation devient de plus en plus problématique. Vendredi passé, il a dû écourter sa séance d'entraînement à cause d'une douleur. Il ne rejouera très certainement pas avant 2016.

"Petit Pelé a une merde (sic) : une infection dans les os après sa fracture de fatigue", livrait le président du club, Christian Constantin. "Ce sont des hôpitaux en Suisse qui l'ont trouvée. Ça va retarder son retour. Il va devoir prendre le printemps pour se soigner." Dans le journal local "Le Nouvelliste" de samedi, une brève ne laissait rien présager de bon non plus. "Une clause de la convention annule le contrat si le joueur ne récupère pas pleinement de sa blessure", confiait le président Constantin en parlant de notre compatriote.

Une manière de mettre la pression sur Mboyo dont le club valaisan attendait de grandes performances, vu son CV. L'autre Belge du club suisse, Geoffrey Mujangi Bia, revient par contre dans le coup. Absent depuis un gros mois (adducteurs), le joueur est monté, a marqué et a permis à Sion de ramener un point de Berne dimanche. Pas à 100% physiquement, il sera du voyage au Rubin Kazan jeudi en Europa League où les Suisses pourraient se qualifier pour les 16e de finale.

Auteur de deux buts pour cinq apparitions en Super League, l'ancien Standardman peine aussi à convaincre.

Par Valentin Thiéry

Pas de Pelé Mboyo sur la feuille de match du FC Sion dimanche lors du partage aux Young Boys de Berne. Une habitude depuis le début de la saison Arrivé en méforme dans le club valaisan à la fin du mercato estival, l'attaquant belge n'a pas encore presté la moindre seconde en D1 suisse. Sa situation devient de plus en plus problématique. Vendredi passé, il a dû écourter sa séance d'entraînement à cause d'une douleur. Il ne rejouera très certainement pas avant 2016."Petit Pelé a une merde (sic) : une infection dans les os après sa fracture de fatigue", livrait le président du club, Christian Constantin. "Ce sont des hôpitaux en Suisse qui l'ont trouvée. Ça va retarder son retour. Il va devoir prendre le printemps pour se soigner." Dans le journal local "Le Nouvelliste" de samedi, une brève ne laissait rien présager de bon non plus. "Une clause de la convention annule le contrat si le joueur ne récupère pas pleinement de sa blessure", confiait le président Constantin en parlant de notre compatriote.Une manière de mettre la pression sur Mboyo dont le club valaisan attendait de grandes performances, vu son CV. L'autre Belge du club suisse, Geoffrey Mujangi Bia, revient par contre dans le coup. Absent depuis un gros mois (adducteurs), le joueur est monté, a marqué et a permis à Sion de ramener un point de Berne dimanche. Pas à 100% physiquement, il sera du voyage au Rubin Kazan jeudi en Europa League où les Suisses pourraient se qualifier pour les 16e de finale.Auteur de deux buts pour cinq apparitions en Super League, l'ancien Standardman peine aussi à convaincre.Par Valentin Thiéry