Le plafond salarial du FC Barcelone, à savoir le revenu disponible du club soustrait des coûts structurels, a basculé dans le négatif selon sa dernière actualisation de la Ligue espagnole (LaLiga), un nouvel indicateur inquiétant pour la santé financière du Barça, lourdement endetté.

Le club catalan est la seule équipe de Liga avec un plafond salarial négatif: son plafond salarial était fixé à 97 millions d'euros après le mercato d'été, il est désormais de -144 millions d'euros après le mercato d'hiver, durant lequel les Catalans ont recruté Dani Alvés, Ferran Torres, Pierre-Emerick Aubameyang et Adama Traoré. Le plafond salarial, calculé en fonction de diverses variables, est un indicateur utilisé par LaLiga (l'organisme qui gère le football professionnel en Espagne) pour exercer un contrôle économique sur les 42 clubs professionnels de première et deuxième division et appliquer d'éventuelles pénalités financières. A

Actualisé plusieurs fois chaque saison, c'est le montant disponible que les clubs peuvent dépenser en matière de salaires de joueurs et d'entraîneurs. Il est calculé selon la différence entre les revenus (publicité, vente de joueurs, contrats de sponsoring, revenus des droits TV, abonnements, billetterie, primes de compétitions, etc.) et les coûts structurels (salaires des employés non sportifs, coûts d'exploitation, achats de joueurs, etc).

Un montant négatif sous-entend donc que le FC Barcelone doit libérer de la masse salariale, ou effectuer des plus-values, pour ramener ses dépenses à hauteur de ses revenus. Tant que ledit montant est négatif, une pénalité s'applique, qui limite à 25% la part de chaque revenu (vente de joueur, plus-value...) susceptible d'être réinvestie librement dans les transferts. "Pour recruter (l'été prochain), Barcelone doit réduire ses dépenses ou dégager des bénéfices", a résumé Javier Gomez, directeur général de LaLiga, lors d'une conférence de presse. Le plafond salarial du Barça avait déjà lourdement chuté l'an dernier, passant de 382 millions d'euros en janvier 2021 à 97 millions d'euros en septembre.

En comparaison, le Real Madrid affiche une santé financière insolente: le club merengue dispose d'un plafond salarial positif de 739 millions d'euros, identique à celui de janvier, les Madrilènes n'ayant rien dépensé durant le mercato hivernal.

Le plafond salarial du FC Barcelone, à savoir le revenu disponible du club soustrait des coûts structurels, a basculé dans le négatif selon sa dernière actualisation de la Ligue espagnole (LaLiga), un nouvel indicateur inquiétant pour la santé financière du Barça, lourdement endetté. Le club catalan est la seule équipe de Liga avec un plafond salarial négatif: son plafond salarial était fixé à 97 millions d'euros après le mercato d'été, il est désormais de -144 millions d'euros après le mercato d'hiver, durant lequel les Catalans ont recruté Dani Alvés, Ferran Torres, Pierre-Emerick Aubameyang et Adama Traoré. Le plafond salarial, calculé en fonction de diverses variables, est un indicateur utilisé par LaLiga (l'organisme qui gère le football professionnel en Espagne) pour exercer un contrôle économique sur les 42 clubs professionnels de première et deuxième division et appliquer d'éventuelles pénalités financières. AActualisé plusieurs fois chaque saison, c'est le montant disponible que les clubs peuvent dépenser en matière de salaires de joueurs et d'entraîneurs. Il est calculé selon la différence entre les revenus (publicité, vente de joueurs, contrats de sponsoring, revenus des droits TV, abonnements, billetterie, primes de compétitions, etc.) et les coûts structurels (salaires des employés non sportifs, coûts d'exploitation, achats de joueurs, etc). Un montant négatif sous-entend donc que le FC Barcelone doit libérer de la masse salariale, ou effectuer des plus-values, pour ramener ses dépenses à hauteur de ses revenus. Tant que ledit montant est négatif, une pénalité s'applique, qui limite à 25% la part de chaque revenu (vente de joueur, plus-value...) susceptible d'être réinvestie librement dans les transferts. "Pour recruter (l'été prochain), Barcelone doit réduire ses dépenses ou dégager des bénéfices", a résumé Javier Gomez, directeur général de LaLiga, lors d'une conférence de presse. Le plafond salarial du Barça avait déjà lourdement chuté l'an dernier, passant de 382 millions d'euros en janvier 2021 à 97 millions d'euros en septembre. En comparaison, le Real Madrid affiche une santé financière insolente: le club merengue dispose d'un plafond salarial positif de 739 millions d'euros, identique à celui de janvier, les Madrilènes n'ayant rien dépensé durant le mercato hivernal.