Le match s'annonçait d'entrée très délicat pour Anderlecht. Coincé dans les bouchons, le car des Mauves n'est arrivé au stade que 40 minutes avant le coup d'envoi. Mais une fois sur le terrain, les Bruxellois sont plutôt bien rentrés dans cette rencontre arbitrée par le Français Clément Turpin.

À la 8e minute, Praet part en contre et frappe au but. Son tir dévié frôle le poteau de Szczesny. Première grosse alerte pour Arsenal. Les Gunners réagissent par un tir de Ramsey dévié par Mbemba. Anderlecht se crée à nouveau une énorme occasion: à la 16e minute, Kljestan se retrouve seul devant le gardien, mais voit sa frappe repoussée par le portier. Les Mauves sont dangereux, mais manquent d'efficacité. À la 20e minute, Alexis Sanchez tire sur le poteau de Proto et 4 minutes plus tard, Mbemba commet une faute sur Welbeck dans la surface. Penalty converti par le capitaine d'Arsenal, Arteta. Anderlecht panique et prend dans la foulée un 2e goal à la 28e: Sanchez, très en forme, hérite d'un coup franc que le mur repousse, mais la balle lui revient dans les pieds et le Chilien ne se fait pas prier pour tromper Proto. 2-0 à la pause, le plus dur semble fait pour Arsenal.

La révolte anderlechtoise

Besnik Hasi opère un changement à la pause. Le jeune Kawaya, 18 ans, remplace Conte. Mais Anderlecht est vite victime d'un nouveau coup dur, à la 52e, avec la perte de son défenseur central Mbemba sur blessure. Et pour couronner le tout, 5 minutes plus tard, Oxlade Chamberlain marque suite à une perte de balle de Kljestan. Anderlecht est mené 3-0.

Mais les Mauves ne rendent pas les armes pour autant. 59e minute, Vanden Borre réduit l'écart (alors qu'il était en position hors-jeu) en transformant l'assist du jeune Kawaya. Besnik Hasi décide alors de lancer Mitrovic dans la bataille à la place de Cyriac. Un choix payant puisque le géant serbe est rapidement envoyé au tapis dans la surface (71e) par Monreal. Vanden Borre prend ses responsabilités et converti calment le penalty. 3-2, les Mauves sont à un but de l'exploit. Celui-ci se produit en toute fin de match, à la 87e. Mitrovic trompe le gardien adverse d'une superbe tête plongeante. Anderlecht égalise et prend sa revanche sur Arsenal qui avait battu les Mauves dans les arrêts de jeu il y a deux semaines.

Le match s'annonçait d'entrée très délicat pour Anderlecht. Coincé dans les bouchons, le car des Mauves n'est arrivé au stade que 40 minutes avant le coup d'envoi. Mais une fois sur le terrain, les Bruxellois sont plutôt bien rentrés dans cette rencontre arbitrée par le Français Clément Turpin.À la 8e minute, Praet part en contre et frappe au but. Son tir dévié frôle le poteau de Szczesny. Première grosse alerte pour Arsenal. Les Gunners réagissent par un tir de Ramsey dévié par Mbemba. Anderlecht se crée à nouveau une énorme occasion: à la 16e minute, Kljestan se retrouve seul devant le gardien, mais voit sa frappe repoussée par le portier. Les Mauves sont dangereux, mais manquent d'efficacité. À la 20e minute, Alexis Sanchez tire sur le poteau de Proto et 4 minutes plus tard, Mbemba commet une faute sur Welbeck dans la surface. Penalty converti par le capitaine d'Arsenal, Arteta. Anderlecht panique et prend dans la foulée un 2e goal à la 28e: Sanchez, très en forme, hérite d'un coup franc que le mur repousse, mais la balle lui revient dans les pieds et le Chilien ne se fait pas prier pour tromper Proto. 2-0 à la pause, le plus dur semble fait pour Arsenal.Besnik Hasi opère un changement à la pause. Le jeune Kawaya, 18 ans, remplace Conte. Mais Anderlecht est vite victime d'un nouveau coup dur, à la 52e, avec la perte de son défenseur central Mbemba sur blessure. Et pour couronner le tout, 5 minutes plus tard, Oxlade Chamberlain marque suite à une perte de balle de Kljestan. Anderlecht est mené 3-0.Mais les Mauves ne rendent pas les armes pour autant. 59e minute, Vanden Borre réduit l'écart (alors qu'il était en position hors-jeu) en transformant l'assist du jeune Kawaya. Besnik Hasi décide alors de lancer Mitrovic dans la bataille à la place de Cyriac. Un choix payant puisque le géant serbe est rapidement envoyé au tapis dans la surface (71e) par Monreal. Vanden Borre prend ses responsabilités et converti calment le penalty. 3-2, les Mauves sont à un but de l'exploit. Celui-ci se produit en toute fin de match, à la 87e. Mitrovic trompe le gardien adverse d'une superbe tête plongeante. Anderlecht égalise et prend sa revanche sur Arsenal qui avait battu les Mauves dans les arrêts de jeu il y a deux semaines.