"C'est la décision commune des joueurs", a expliqué Marat Mustafin, l'entraîneur de Saransk cité par Sport Express. Nous espérons une réunion avec la direction du club bientôt, car le problème doit être résolu."

Le Mordovia ne compte que 18 points en 25 matchs, à deux points de la 14e place qui permet de jouer un barrage pour se maintenir, avec cinq journées à jouer.

L'équipe n'a plus gagné de match depuis le 6 novembre, avant de connaître le problème des paiements des salaires. Saransk assure cependant que le match de dimanche contre Rostov, le leader, n'est pas menacé: "il n'est pas question d'un boycott", a confié le porte-parole du club. "Le club a déjà promis aux joueurs de régler ce problème en une semaine. Peut-être dans les prochains jours", a-t-il poursuivi.

La ville de Saransk accueillera des rencontres lors du prochain Mondial en 2018.

"C'est la décision commune des joueurs", a expliqué Marat Mustafin, l'entraîneur de Saransk cité par Sport Express. Nous espérons une réunion avec la direction du club bientôt, car le problème doit être résolu." Le Mordovia ne compte que 18 points en 25 matchs, à deux points de la 14e place qui permet de jouer un barrage pour se maintenir, avec cinq journées à jouer. L'équipe n'a plus gagné de match depuis le 6 novembre, avant de connaître le problème des paiements des salaires. Saransk assure cependant que le match de dimanche contre Rostov, le leader, n'est pas menacé: "il n'est pas question d'un boycott", a confié le porte-parole du club. "Le club a déjà promis aux joueurs de régler ce problème en une semaine. Peut-être dans les prochains jours", a-t-il poursuivi. La ville de Saransk accueillera des rencontres lors du prochain Mondial en 2018.