Après le Dortmund d'Axel Witsel, Bruges défie l'autre grand favori du groupe A. Les Colchoneros, qui s'étaient imposés 1-2 à Monaco il y a deux semaines, ont remporté l'Europa League l'année dernière. L'équipe entraînée par Diego Simeone avait également atteint la finale de la Ligue des champions en 2014 et 2016, s'inclinant à chaque fois contre le voisin du Real Madrid.

En championnat, l'Atletico Madrid, qui a partagé l'enjeu 0-0 contre le Real et Thibaut Courtois samedi dans le derby madrilène, pointe au 4e rang de la Liga, à 2 points du duo de tête formé par le FC Barcelone et le Real.

Les Espagnols partent donc avec les faveurs du pronostic face aux Gazelles, qui trônent pour leur part en tête de la Jupiler Pro League. Mais Ivan Leko, l'entraîneur brugeois, ne part pas battu d'avance face à Antoine Griezmann et compagnie.

"Tout le monde sait comment joue l'Atletico de Diego Simeone", a déclaré Ivan Leko mardi lors de la traditionnelle conférence de presse d'avant-match. "Ils ont leur propre style et peuvent jouer pour un résultat. L'Atletico est le grand favori, mais nous allons jouer à notre manière. Le match contre Dortmund a prouvé que nous pouvons montrer quelque chose au plus haut niveau. J'espère que nous pourrons faire mal à l'Atletico demain. Nous sommes venus avec de l'ambition. En un contre un, nous sommes moins forts, mais à onze contre onze nous pouvons faire quelque chose".

Dans l'autre match du groupe A, Dortmund et Axel Witsel recevront l'AS Monaco de Youri Tielemans et Nacer Chadli.