Philippe Clément avait décidé de lancer directement Simon Mignolet, arrivé lundi, entre les perches brugeoises et renvoyait du coup Horvath sur le banc. C'était d'ailleurs le seul changement dans le onze de base de Bruges par rapport à la victoire 6-0 contre Saint-Trond vendredi dernier en championnat.

Les Brugeois démarraient la rencontre sur les chapeaux de roues avec deux occasions en l'espace de 60 secondes mais ni Dennis, ni Okereke ne trouvaient la mire. Les 'Blauw en Zwart' dominaient les débats mais manquaient de justesse dans le dernier geste. C'est finalement sur penalty que Bruges ouvrait la marque. Après une faute sur Rits, Vanaken prenait Boyko à contre-pied pour donner logiquement l'avance au Club.

La deuxième période débutait sur un mode mineur et les hommes de Philippe Clément éprouvaient plus de difficultés à amener le danger devant le but ukrainien. Kiev, pour sa part, se montrait plus entreprenant sans pour autant inquiéter Simon Mignolet. En fin de match, Schrijvers s'offrait une occasion de doubler la mise mais son tir frôlait le montant. Bruges a assuré le minimum avant le match retour qui aura lieu le mardi 13 août prochain à Kiev. En cas de qualification, les Brugeois affronteront le vainqueur du duel entre le FC Bâle et les Autrichiens du LASK Linz dont la première manche se jouera mercredi en Suisse.