Le Club se voit ainsi privé de deux nouveaux joueurs clés au moment de disputer son match retour des seizièmes de finale contre les Ukrainiens du Dynamo Kiev. Matej Mitrovic, Stefano Denswil, Mats Rits, Noa Lang et Hans Vanaken avaient tous été testés positifs au Covid-19 la semaine dernière. Tout le staff technique, à commencer par l'entraîneur Philippe Clement, a aussi été contaminé à ce moment-là.

Mis en quarantaine, ils avaient manqué le match aller jeudi passé dans la capitale ukrainienne (1-1) et le match de Jupiler Pro League lundi contre OHL (3-0). Vu le peu de temps écoulé et de la quarantaine imposée, Bruges sera donc privé de sept joueurs au match retour ce jeudi soir (21h00).

"Ce matin, nous avons appris que Simon et Charles ont été testés positifs. C'est un véritable coup dur, car ce sont deux joueurs importants", a admis mercredi l'entraîneur intérimaire Rik De Mil lors d'une conférence de presse virtuelle. De Mil, l'habituel coach de l'équipe de 1B Pro League Club NXT sera toujours aux commandes jeudi.

"Nous en avons parlé au groupe ce matin et je dois dire qu'il a bien réagi. L'entraînement a été bon et ce n'est pas évident avec cette nouvelle. Les gars ont très bien géré cela".

"Tous deux ne présentent aucun symptôme et ont déjà été testés faux positifs lors de tests Covid de l'UEFA. Simon et Charles ont également été testés négatifs lors du test de la Pro League vendredi/samedi dernier. C'est pourquoi cet après-midi, un nouveau test sera effectué par le même laboratoire de l'UEFA", a précisé le Club sur son site à propos de ses deux Diables Rouges.

Toutefois, De Mil s'attend à ce que les deux hommes soient absents demain/jeudi. "Le nouveau test a déjà eu lieu, mais nous devrons attendre jeudi pour connaître les résultats. En attendant, nous supposons qu'ils sont positifs et nous travaillons sur un nouveau plan de jeu. En fin de compte, ce n'est que demain/jeudi que tout deviendra clair".

La question reste de savoir pourquoi c'est précisément au Club de Bruges que l'on détecte tant d'infections au Covid-19. Le champion national et le leader de la Jupiler Pro League ne comprennent pas non plus. "C'est très difficile à estimer, nous faisons tout pour que tout le monde reste en bonne santé et pour que cela cesse. Avant, nous avons déjà pris beaucoup de mesures et maintenant il y en a encore plus. Nous faisons presque tout individuellement, les joueurs ne se réunissent que sur le terrain. Il n'est pas facile de faire sortir le virus une fois qu'il est dans un groupe".

Le Club se voit ainsi privé de deux nouveaux joueurs clés au moment de disputer son match retour des seizièmes de finale contre les Ukrainiens du Dynamo Kiev. Matej Mitrovic, Stefano Denswil, Mats Rits, Noa Lang et Hans Vanaken avaient tous été testés positifs au Covid-19 la semaine dernière. Tout le staff technique, à commencer par l'entraîneur Philippe Clement, a aussi été contaminé à ce moment-là. Mis en quarantaine, ils avaient manqué le match aller jeudi passé dans la capitale ukrainienne (1-1) et le match de Jupiler Pro League lundi contre OHL (3-0). Vu le peu de temps écoulé et de la quarantaine imposée, Bruges sera donc privé de sept joueurs au match retour ce jeudi soir (21h00). "Ce matin, nous avons appris que Simon et Charles ont été testés positifs. C'est un véritable coup dur, car ce sont deux joueurs importants", a admis mercredi l'entraîneur intérimaire Rik De Mil lors d'une conférence de presse virtuelle. De Mil, l'habituel coach de l'équipe de 1B Pro League Club NXT sera toujours aux commandes jeudi. "Nous en avons parlé au groupe ce matin et je dois dire qu'il a bien réagi. L'entraînement a été bon et ce n'est pas évident avec cette nouvelle. Les gars ont très bien géré cela". "Tous deux ne présentent aucun symptôme et ont déjà été testés faux positifs lors de tests Covid de l'UEFA. Simon et Charles ont également été testés négatifs lors du test de la Pro League vendredi/samedi dernier. C'est pourquoi cet après-midi, un nouveau test sera effectué par le même laboratoire de l'UEFA", a précisé le Club sur son site à propos de ses deux Diables Rouges. Toutefois, De Mil s'attend à ce que les deux hommes soient absents demain/jeudi. "Le nouveau test a déjà eu lieu, mais nous devrons attendre jeudi pour connaître les résultats. En attendant, nous supposons qu'ils sont positifs et nous travaillons sur un nouveau plan de jeu. En fin de compte, ce n'est que demain/jeudi que tout deviendra clair". La question reste de savoir pourquoi c'est précisément au Club de Bruges que l'on détecte tant d'infections au Covid-19. Le champion national et le leader de la Jupiler Pro League ne comprennent pas non plus. "C'est très difficile à estimer, nous faisons tout pour que tout le monde reste en bonne santé et pour que cela cesse. Avant, nous avons déjà pris beaucoup de mesures et maintenant il y en a encore plus. Nous faisons presque tout individuellement, les joueurs ne se réunissent que sur le terrain. Il n'est pas facile de faire sortir le virus une fois qu'il est dans un groupe".