"Aujourd'hui est un jour important, enfin nous avons les règles et régulations qui gèrent le professionnalisme dans le football féminin", a déclaré Gabriele Gravina, le président de la fédération, suite à l'adoption d'une mention changeant les règles administrant le football féminin. Ce passage au professionnalisme de la première division féminine italienne lors de la saison 2022-2023 avait été acté en 2020 par la fédération, qui avait néanmoins opté pour une évolution "graduelle" pour permettre aux clubs de se préparer.

La Juventus Turin, géant du football italien masculin et féminin, apparaît ainsi comme largement en avance sur la concurrence en ayant remporté les 4 derniers championnats nationaux. Les Turinoises ont aussi atteint en 2022 les quarts de finale de la Ligue des champions féminine, où elles ont été éliminées par les Lyonnaises septuples vainqueures de la compétition.

"Aujourd'hui est un jour important, enfin nous avons les règles et régulations qui gèrent le professionnalisme dans le football féminin", a déclaré Gabriele Gravina, le président de la fédération, suite à l'adoption d'une mention changeant les règles administrant le football féminin. Ce passage au professionnalisme de la première division féminine italienne lors de la saison 2022-2023 avait été acté en 2020 par la fédération, qui avait néanmoins opté pour une évolution "graduelle" pour permettre aux clubs de se préparer. La Juventus Turin, géant du football italien masculin et féminin, apparaît ainsi comme largement en avance sur la concurrence en ayant remporté les 4 derniers championnats nationaux. Les Turinoises ont aussi atteint en 2022 les quarts de finale de la Ligue des champions féminine, où elles ont été éliminées par les Lyonnaises septuples vainqueures de la compétition.