"Nous avons décidé de suspendre la 1re division pour une période indéterminée", a déclaré Gatot Widagdo, le directeur de la communication de la PSSI.

Widagdo a affirmé que cette suspension permettrait la tenue d'une enquête sur les circonstances de l'agression mortelle survenue dimanche, et un passage en revue des conditions sécuritaires en place dans les 18 clubs de l'élite. Les conclusions de l'enquête, et possibles sanctions, sont attendues dans trois à cinq jours.

Haringga Sirla, un supporter du Persija Jakarta âgé de 23 ans, était devenu le 70e supporter en Indonésie à mourir dans le cadre de violences liées au football depuis 1994, selon l'organisme de surveillance Save Our Soccer.

La FIFA avait banni l'Indonésie de toutes compétitions internationales en 2015 à la suite de nombreuses affaires de violences, de corruption présumée et même de décès de joueurs étrangers impayés et incapables d'accéder à des soins. Cette mesure a pris fin l'an dernier.

L'Indonésie, qui a accueilli les Jeux asiatiques le mois dernier, a indiqué qu'elle sera candidate à l'organisation des Jeux olympiques 2032.