La société Fininvest Spa de Silvio Berlusconi avait accepté le mois dernier de vendre l'AC Milan, qu'il détendait depuis plus de trente ans, à hauteur de 740 millions d'euros.

Pour montrer sa solidité financière les investisseurs chinois, emmenés par Li Yonghong au sein de la "Sports Investment Management Changxing

Co.", avaient produit au cours de la négociation des documents provenant de la banque chinoise Jiangsu.

Celle-ci a confirmé à l'agence Bloomberg qu'elle n'avait jamais produit de tels documents.

Les documents en question ne sont pas mentionnés dans le contrat final signé avec Fininvest, précise Bloomberg.

Le consortium chinois, qui chercherait de nouveaux partenaires, selon Bloomberg, n'en pas moins déjà payé quelque 100 millions d'euros à Fininvest.

L'accord de vente prévoit également que l'AC Milan bénéficiera d'un investissement de 350 millions d'euros au long des trois prochaines saisons. Un nouveau stade est notamment envisagé ainsi que l'entrée en bourse du club.

Si le processus se poursuit comme prévu, la vente doit être effective d'ici la fin de l'année.

La société Fininvest Spa de Silvio Berlusconi avait accepté le mois dernier de vendre l'AC Milan, qu'il détendait depuis plus de trente ans, à hauteur de 740 millions d'euros. Pour montrer sa solidité financière les investisseurs chinois, emmenés par Li Yonghong au sein de la "Sports Investment Management ChangxingCo.", avaient produit au cours de la négociation des documents provenant de la banque chinoise Jiangsu. Celle-ci a confirmé à l'agence Bloomberg qu'elle n'avait jamais produit de tels documents. Les documents en question ne sont pas mentionnés dans le contrat final signé avec Fininvest, précise Bloomberg. Le consortium chinois, qui chercherait de nouveaux partenaires, selon Bloomberg, n'en pas moins déjà payé quelque 100 millions d'euros à Fininvest. L'accord de vente prévoit également que l'AC Milan bénéficiera d'un investissement de 350 millions d'euros au long des trois prochaines saisons. Un nouveau stade est notamment envisagé ainsi que l'entrée en bourse du club. Si le processus se poursuit comme prévu, la vente doit être effective d'ici la fin de l'année.