Les manifestations de joie dans les artères de la capitale Mexico après la rencontre ont en effet été à ce point bruyantes et passionnées, que les vibrations de la foule ont même provoqué un... tremblement de terre "artificiel", selon les sismographes.

Un mini-séisme a en effet été relevé par deux des capteurs du Sissma.

Ils sont bien visibles sur le compte Twitter de l'organisme chargé de surveiller l'activité sismique du pays.

Un phénomène qui s'était déjà produuit autrefois à Bruxelles lors de certains concerts à Forest-National.

Les manifestations de joie dans les artères de la capitale Mexico après la rencontre ont en effet été à ce point bruyantes et passionnées, que les vibrations de la foule ont même provoqué un... tremblement de terre "artificiel", selon les sismographes. Un mini-séisme a en effet été relevé par deux des capteurs du Sissma. Ils sont bien visibles sur le compte Twitter de l'organisme chargé de surveiller l'activité sismique du pays. Un phénomène qui s'était déjà produuit autrefois à Bruxelles lors de certains concerts à Forest-National.