En première analyse, les commentateurs allemands relevaient bien sûr les trois causes directes de la défaite 1-2 face au tenant du titre en demi-finale aller mercredi soir: les absences de Vidal et Alaba et les sorties sur blessures de Robben et Boateng en début de match, les erreurs défensives fatales, et surtout un incroyable manque de réalisme devant le but.
...