"Je vois très bien une prolongation", a souligné M. Rummenigge dans un entretien au magazine Sport Bild. "La porte est ouverte pour Franck. Il n'a qu'à la franchir", a-t-il poursuivi alors que l'international de 30 ans, qui évolue au Bayern depuis 6 ans, connaît l'une des meilleures saisons de sa carrière. "Nous avons pris note de ses déclarations, c'est un super joueur. C'est un signe qui montre à quel point il se sent bien", a-t-il encore souligné.

Le milieu de terrain a ouvert la porte à une prolongation début mai en répondant "volontiers!" à une question d'un journaliste sur ce sujet. "Je suis très heureux ici", avait-il ajouté.

Après des années de vaches maigres et des ennuis avec la justice française, qui l'accuse d'avoir utilisé les services d'une prostituée mineure, Ribéry a joué un rôle primordial dans la conquête du titre de champion d'Allemagne, avec une série de records à la clé pour le Bayern: titre le plus précoce, plus grand nombre de points, plus grand nombre de victoires consécutives à l'extérieur.

Mais il pourrait surtout réaliser un triplé historique, puisqu'il disputera la finale de la Ligue des champions le 25 mai contre Dortmund à Wembley et la finale de la Coupe d'Allemagne contre Stuttgart à Berlin le 1er juin.

Une prime record en cas de triplé D'ailleurs, Karl-Heinz Rummenigge a promis à ses joueurs une prime record dans l'histoire du club en cas de triplé. "Et je leur souhaite de tout mon coeur de l'empocher. Le Bayern n'a jamais été aussi prospère avec un chiffre d'affaires de 400 millions. Il est normal que les principaux artisans de cette réussite en profitent", a-t-il encore confié

Plus globalement, l'ex-double ballon d'or (1980 et 1981) souligne que le grand gagnant de la Ligue des Champions est... la Bundesliga. "Cette finale 100% allemande confirme que notre championnat est sur le bon chemin pour devenir le plus fort du monde", déclare-t-il.

"Un triplé inédit dans l'histoire du Bayern vaudrait à l'équipe actuelle de dépasser toutes celles qui ont pourtant porté bien haut les couleurs du club", estime encore Rummenigge. "Y compris la grande équipe des années septante, triple championne d'Europe en 1974, 1975 et 1976. Remporter le championnat avec plus de vingt points d'avance sur Dortmund moins d'un an après le choc de la défaite contre Chelsea vaut déjà à cette équipe d'avoir une très grande place dans notre musée".

"Je vois très bien une prolongation", a souligné M. Rummenigge dans un entretien au magazine Sport Bild. "La porte est ouverte pour Franck. Il n'a qu'à la franchir", a-t-il poursuivi alors que l'international de 30 ans, qui évolue au Bayern depuis 6 ans, connaît l'une des meilleures saisons de sa carrière. "Nous avons pris note de ses déclarations, c'est un super joueur. C'est un signe qui montre à quel point il se sent bien", a-t-il encore souligné. Le milieu de terrain a ouvert la porte à une prolongation début mai en répondant "volontiers!" à une question d'un journaliste sur ce sujet. "Je suis très heureux ici", avait-il ajouté. Après des années de vaches maigres et des ennuis avec la justice française, qui l'accuse d'avoir utilisé les services d'une prostituée mineure, Ribéry a joué un rôle primordial dans la conquête du titre de champion d'Allemagne, avec une série de records à la clé pour le Bayern: titre le plus précoce, plus grand nombre de points, plus grand nombre de victoires consécutives à l'extérieur. Mais il pourrait surtout réaliser un triplé historique, puisqu'il disputera la finale de la Ligue des champions le 25 mai contre Dortmund à Wembley et la finale de la Coupe d'Allemagne contre Stuttgart à Berlin le 1er juin. Une prime record en cas de triplé D'ailleurs, Karl-Heinz Rummenigge a promis à ses joueurs une prime record dans l'histoire du club en cas de triplé. "Et je leur souhaite de tout mon coeur de l'empocher. Le Bayern n'a jamais été aussi prospère avec un chiffre d'affaires de 400 millions. Il est normal que les principaux artisans de cette réussite en profitent", a-t-il encore confié Plus globalement, l'ex-double ballon d'or (1980 et 1981) souligne que le grand gagnant de la Ligue des Champions est... la Bundesliga. "Cette finale 100% allemande confirme que notre championnat est sur le bon chemin pour devenir le plus fort du monde", déclare-t-il. "Un triplé inédit dans l'histoire du Bayern vaudrait à l'équipe actuelle de dépasser toutes celles qui ont pourtant porté bien haut les couleurs du club", estime encore Rummenigge. "Y compris la grande équipe des années septante, triple championne d'Europe en 1974, 1975 et 1976. Remporter le championnat avec plus de vingt points d'avance sur Dortmund moins d'un an après le choc de la défaite contre Chelsea vaut déjà à cette équipe d'avoir une très grande place dans notre musée".