Selon Bild, qui relate la scène dans ses éditions de mercredi, l'enveloppe du Bayern s'élèvera au total à 200 millions d'euros.

Une somme nettement plus élevée que le record de 116 millions établi avec les achats de Corentin Tolisso, Kingsley Coman, Niklas Süle, Sandro Wagner, James Rodriguez et Serge Gnabry lors de l'été 2017.

Les premiers chèques ont d'ailleurs déjà été signés au profit du VfB Stuttgart qui devra céder son latéral droit français champion du monde Benjamin Pavard pour 35 millions, et d'Hambourg, que le jeune attaquant-prodige Jann Fiete Arp quittera au plus tard en 2020 pour une somme comprise entre 2,5 et 3 millions.

Il ne se passe pas un jour sans voir les noms de l'Anglais Callum Hudson-Odoi (Chelsea) et du Français Lucas Hernandez (Atlético Madrid) cités dans la presse parmi les joueurs convoités par le Bayern.

Une offre de 80 millions devrait par ailleurs arriver sous peu à Lille pour son attaquant international ivoirien Nicolas Pépé (23 ans), dont le contrat expire en juin 2022, qui a inscrit 17 goals et délivré 10 assists en championnat de France cette saison.

Le buteur très convoité du RB Leipzig Timo Werner, 22 ans, sous contrat jusqu'en juin 2020, serait également pisté.

Enfin le Bayern serait prêt à investir dans l'achat du Colombien James Rodriguez, actuellement prêté par le Real Madrid.

Le Bayern Munich qui ne réalise pas sa meilleure saison tentera néanmoins de la sauver en récoltant le 29e titre de son histoire aux dépens du Borussia Dortmund, avec lequel il partage pour le moment la première place avec 60 points après 26 des 34 journées.