Le FC Barcelone, qui se déplace samedi sur le terrain de l'Athletic Bilbao, 14e, peut être sacré champion d'Espagne dès cette 33e journée, quatre jours après avoir été humilié par le Bayern Munich (4-0) en demi-finale aller de la Ligue des champions.

Avec sept points d'avance sur le Real Madrid, étrillé lui aussi par Dortmund (4-1) dans l'autre match du dernier carré européen et qui rend visite à l'Atletico Madrid, samedi également, les hommes de Tito Vilanova remporteront le titre s'ils gagnent et si le Real est battu par Thibaut Courtois et ses coéquipiers.

Le Barça est sur le point de décrocher son 22e titre de champion d'Espagne, et de succéder au palmarès à son grand rival du Real. Les Merengues détiennent le record avec 32 titres.

Vilanova restera en place Par ailleurs, le vice-président du club catalan, Josep Maria Bertomeu, a affirmé que Tito Vilanova restera à son poste d'entraîneur la saison prochaine, malgré la défaite de mardi en C1.

"Il entraînera le Barça l'an prochain", a déclaré Bertomeu mercredi soir à la station Catalunya Radio à propos du successeur de "Pep" Guardiola, écarté près de trois mois cette saison par un lourd traitement contre un cancer. "Nous croyons en lui. Ce n'était pas facile d'assurer la transition et il l'a très bien fait", a souligné le dirigeant, rejetant par ailleurs l'idée d'une "fin de règne" et de changements majeurs au Barça. "Ce n'est pas la fin d'une ère. Il y a une structure, une continuité. Ce n'est pas comme en 2009, quand neuf joueurs sont arrivés, a-t-il lancé. Là, c'était la fin d'une ère, mais maintenant nous une base de joueurs, et il y aura peu de changements. Je ne peux imaginer un Barça sans Messi, Xavi, Iniesta, Piqué, Busquets, etc.".

Neymar en approche ? Le nom du jeune attaquant prodige Brésilien Neymar a été maintes fois évoqué à Barcelone, et Bertomeu a confirmé "l'intérêt" que le club lui porte: "le Brésilien nous intéresse, parce que les entraîneurs l'ont demandé, Guardiola l'a fait, et Tito l'a confirmé".

"Neymar est sous contrat avec Santos jusqu'en 2014, et nous n'avons aucune preuve de l'endroit où il veut aller. Si c'est ici, nous essaierons de conclure l'affaire", a-t-il conclu.

Le FC Barcelone, qui se déplace samedi sur le terrain de l'Athletic Bilbao, 14e, peut être sacré champion d'Espagne dès cette 33e journée, quatre jours après avoir été humilié par le Bayern Munich (4-0) en demi-finale aller de la Ligue des champions. Avec sept points d'avance sur le Real Madrid, étrillé lui aussi par Dortmund (4-1) dans l'autre match du dernier carré européen et qui rend visite à l'Atletico Madrid, samedi également, les hommes de Tito Vilanova remporteront le titre s'ils gagnent et si le Real est battu par Thibaut Courtois et ses coéquipiers. Le Barça est sur le point de décrocher son 22e titre de champion d'Espagne, et de succéder au palmarès à son grand rival du Real. Les Merengues détiennent le record avec 32 titres. Vilanova restera en place Par ailleurs, le vice-président du club catalan, Josep Maria Bertomeu, a affirmé que Tito Vilanova restera à son poste d'entraîneur la saison prochaine, malgré la défaite de mardi en C1. "Il entraînera le Barça l'an prochain", a déclaré Bertomeu mercredi soir à la station Catalunya Radio à propos du successeur de "Pep" Guardiola, écarté près de trois mois cette saison par un lourd traitement contre un cancer. "Nous croyons en lui. Ce n'était pas facile d'assurer la transition et il l'a très bien fait", a souligné le dirigeant, rejetant par ailleurs l'idée d'une "fin de règne" et de changements majeurs au Barça. "Ce n'est pas la fin d'une ère. Il y a une structure, une continuité. Ce n'est pas comme en 2009, quand neuf joueurs sont arrivés, a-t-il lancé. Là, c'était la fin d'une ère, mais maintenant nous une base de joueurs, et il y aura peu de changements. Je ne peux imaginer un Barça sans Messi, Xavi, Iniesta, Piqué, Busquets, etc.". Neymar en approche ? Le nom du jeune attaquant prodige Brésilien Neymar a été maintes fois évoqué à Barcelone, et Bertomeu a confirmé "l'intérêt" que le club lui porte: "le Brésilien nous intéresse, parce que les entraîneurs l'ont demandé, Guardiola l'a fait, et Tito l'a confirmé". "Neymar est sous contrat avec Santos jusqu'en 2014, et nous n'avons aucune preuve de l'endroit où il veut aller. Si c'est ici, nous essaierons de conclure l'affaire", a-t-il conclu.