"Neymar est un joueur qui, dans notre groupe d'entraîneurs et de recruteurs, plaît beaucoup. Il est donc dans la liste de nos possibles recrues futures", a expliqué M. Rosell en conférence de presse à Barcelone, à l'issue d'une assemblée générale du club. C'est donc la deuxième fois que le club fait état officiellement de son intérêt pour le joueur du club brésilien de Santos, après des propos du vice-président sportif du club Josep Maria Bartomeu, qui avait lui aussi récemment exprimé l'intérêt des Barcelonais pour Neymar.

Le buteur brésilien, sous contrat avec Santos jusqu'en 2014, avait tout d'abord dit vouloir aller jusqu'à la fin de son contrat avant d'ouvrir la porte à un possible départ dès cet été pour l'Europe.

La presse espagnole avait même récemment parlé de pré-accord entre Santos et le Barça, évoquant un à-compte de 10 millions d'euros versé par les Catalans et figurant dans les comptes annuels du club. Interrogé sur le sujet, le directeur sportif du club Andoni Zubizarreta avait jusqu'à présent démenti.

Mais la Catalogne n'est pas la seule destination potentielle pour le jeune Brésilien (21 ans) puisque le Real Madrid avait aussi fait part de son intérêt.

La guérison de Vilanova est la "priorité" Par ailleurs, le président Rosell a également expliqué que la priorité absolue du Barça cette saison était la guérison de son entraîneur Tito Vilanova, actuellement en traitement d'un cancer à New York. "La priorité absolue du club est la guérison de Vilanova, le reste passe au second plan. Si nous remportons des titres, tant mieux, sinon, tant pis", a-t-il affirmé.

Rosell, qui a rendu visite à Vilanova la semaine dernière, l'a jugé "très motivé", "très impliqué dans la vie quotidienne" du club. Il a également révélé que "si Dieu le voulait", Vilonova pourrait être de retour en quart de finale en la Ligue des champions, début avril, si le Barça se qualifiait.

Battu 2-0 à l'aller, le Barça accueille l'AC Milan en 8e de finale retour le 12 mars au Camp-Nou. En revanche, il est bien parti pour décrocher le titre de champion d'Espagne, avec 11 points d'avance sur son dauphin l'Atletico, en dépit de sa récente défaite face au Real (2-1).

"Neymar est un joueur qui, dans notre groupe d'entraîneurs et de recruteurs, plaît beaucoup. Il est donc dans la liste de nos possibles recrues futures", a expliqué M. Rosell en conférence de presse à Barcelone, à l'issue d'une assemblée générale du club. C'est donc la deuxième fois que le club fait état officiellement de son intérêt pour le joueur du club brésilien de Santos, après des propos du vice-président sportif du club Josep Maria Bartomeu, qui avait lui aussi récemment exprimé l'intérêt des Barcelonais pour Neymar. Le buteur brésilien, sous contrat avec Santos jusqu'en 2014, avait tout d'abord dit vouloir aller jusqu'à la fin de son contrat avant d'ouvrir la porte à un possible départ dès cet été pour l'Europe. La presse espagnole avait même récemment parlé de pré-accord entre Santos et le Barça, évoquant un à-compte de 10 millions d'euros versé par les Catalans et figurant dans les comptes annuels du club. Interrogé sur le sujet, le directeur sportif du club Andoni Zubizarreta avait jusqu'à présent démenti. Mais la Catalogne n'est pas la seule destination potentielle pour le jeune Brésilien (21 ans) puisque le Real Madrid avait aussi fait part de son intérêt. La guérison de Vilanova est la "priorité" Par ailleurs, le président Rosell a également expliqué que la priorité absolue du Barça cette saison était la guérison de son entraîneur Tito Vilanova, actuellement en traitement d'un cancer à New York. "La priorité absolue du club est la guérison de Vilanova, le reste passe au second plan. Si nous remportons des titres, tant mieux, sinon, tant pis", a-t-il affirmé. Rosell, qui a rendu visite à Vilanova la semaine dernière, l'a jugé "très motivé", "très impliqué dans la vie quotidienne" du club. Il a également révélé que "si Dieu le voulait", Vilonova pourrait être de retour en quart de finale en la Ligue des champions, début avril, si le Barça se qualifiait. Battu 2-0 à l'aller, le Barça accueille l'AC Milan en 8e de finale retour le 12 mars au Camp-Nou. En revanche, il est bien parti pour décrocher le titre de champion d'Espagne, avec 11 points d'avance sur son dauphin l'Atletico, en dépit de sa récente défaite face au Real (2-1).