Avec ce succès décisif, le Barça (1er, 73 pts) s'est offert un matelas de 11 longueurs d'avance sur l'Atlético Madrid (2e, 62 pts) à sept matches de la fin. De quoi rêver d'un 26e titre de champion d'Espagne, en attendant peut-être un autre trophée en Coupe du Roi, dont le Barça jouera la finale le 25 mai contre Valence, et aussi la Ligue des champions, qui sait ?

Au Camp Nou, on s'acheminait vers un nul logique dans ce choc au sommet, l'Atlético Madrid ayant bien résisté malgré le carton rouge direct adressé à Diego Costa, apparemment pour avoir insulté l'arbitre (28e). Mais au final, Suarez a expédié un coup de canon entré avec l'aide du poteau (85e) et Messi, meilleur buteur de Liga (33 buts), a enfoncé le clou avec sang-froid (86e).

Pour ne rien gâcher, le scénario du soir, avec une heure passée en supériorité numérique, a permis aux Catalans d'économiser leurs forces avant leur choc contre Manchester United mercredi en quart de finale aller de C1...

Cette victoire barcelonaise fait au passage les affaires du Real Madrid (3e, 60 pts), qui a renversé Eibar 2-1 grâce à un doublé de Karim Benzema: l'entraîneur Zinédine Zidane n'a pas caché son ambition de finir deuxième de Liga puisque le titre semble promis au Barça.