Le plus malheureux, c'est que cette élimination a été provoquée par des pétages de plombs impardonnables à ce niveau. Déjà, j'ai du mal à comprendre qu'un gars aussi expérimenté que Dieumerci Mbokani réussisse à prendre deux cartons jaunes en quelques minutes. Quand tu as été averti, tu fais gaffe, tu sais que tu es en sursis. Mais non, c'était comme s'il n'avait rien compris de tout ça, et donc, il a laissé son équipe continuer à dix.
...