Le FC Barcelone, en quête de liquidités afin de financer une politique sportive ambitieuse, a annoncé vendredi avoir cédé 15% supplémentaires de ses droits TV de la Liga au groupe d'investissement américain Sixth Street pour les 25 prochaines années.

Le club catalan avait déjà vendu la semaine dernière 10% de ses droits de diffusion au même groupe pour 207,5 millions d'euros (215 millions de dollars). "Au total, Sixth Street recevra 25% des droits de télévision du club liés à la Liga pour les 25 prochaines années", indique le Barça dans un communiqué, sans préciser le montant reçu pour ces 15% supplémentaires.

La presse espagnole estime ce montant à environ 400 millions d'euros. Cet accord aidera le quintuple champion d'Europe à financer sa coûteuse politique de recrutement pour la saison prochaine après les arrivées de Robert Lewandowski et Raphinha, respectivement pour 45 millions d'euros (plus 5 en variables) et environ 70 millions d'euros.

En août dernier, Joan Laporta, redevenu président de Barcelone fin 2021, avait annoncé après un audit des finances du club que le Barça devait faire face à une dette totale estimée à 1,35 milliard d'euros. En plus de la vente d'une partie de ses droits TV, le Barça a récemment joué sur plusieurs fronts pour obtenir rapidement des liquidités et ainsi être actif sur le marché avec un emprunt de 595 millions d'euros à Goldman Sachs et un accord de sponsoring avec Spotify pour environ 435 millions.

En août dernier, le Barça s'était résolu à laisser partir Lionel Messi au Paris SG, indiquant qu'il ne pouvait se permettre de garder la star argentine même avec un salaire réduit.

Le FC Barcelone, en quête de liquidités afin de financer une politique sportive ambitieuse, a annoncé vendredi avoir cédé 15% supplémentaires de ses droits TV de la Liga au groupe d'investissement américain Sixth Street pour les 25 prochaines années. Le club catalan avait déjà vendu la semaine dernière 10% de ses droits de diffusion au même groupe pour 207,5 millions d'euros (215 millions de dollars). "Au total, Sixth Street recevra 25% des droits de télévision du club liés à la Liga pour les 25 prochaines années", indique le Barça dans un communiqué, sans préciser le montant reçu pour ces 15% supplémentaires. La presse espagnole estime ce montant à environ 400 millions d'euros. Cet accord aidera le quintuple champion d'Europe à financer sa coûteuse politique de recrutement pour la saison prochaine après les arrivées de Robert Lewandowski et Raphinha, respectivement pour 45 millions d'euros (plus 5 en variables) et environ 70 millions d'euros. En août dernier, Joan Laporta, redevenu président de Barcelone fin 2021, avait annoncé après un audit des finances du club que le Barça devait faire face à une dette totale estimée à 1,35 milliard d'euros. En plus de la vente d'une partie de ses droits TV, le Barça a récemment joué sur plusieurs fronts pour obtenir rapidement des liquidités et ainsi être actif sur le marché avec un emprunt de 595 millions d'euros à Goldman Sachs et un accord de sponsoring avec Spotify pour environ 435 millions. En août dernier, le Barça s'était résolu à laisser partir Lionel Messi au Paris SG, indiquant qu'il ne pouvait se permettre de garder la star argentine même avec un salaire réduit.