La vente du club de football de Chelsea, où évolue le Diable Rouge Romelu Lukaku, est suspendue en raison des sanctions prises par le gouvernement britannique contre le propriétaire russe du club de Premier League Roman Abramovitch, en représailles à l'invasion russe de l'Ukraine.

"Les restrictions liées au gel des avoirs s'appliquent également à toutes les entités détenues ou contrôlées par Roman Abramovitch. Cela signifie que le club de football de Chelsea est désormais également soumis à un gel des avoirs en vertu des sanctions financières britanniques", a indiqué le gouvernement dans un communiqué.

Chelsea a déclaré vouloir discuter avec le gouvernement britannique et lui demander de changer la licence accordée au club de football, pour qu'il puisse "fonctionner aussi normalement que possible" après les sanctions imposées jeudi à son propriétaire Roman Abramovitch qui touchent par ricochet le champion d'Europe de foot.

Le club a dit avoir "l'intention d'engager des discussions avec le gouvernement britannique concernant la portée de la licence. Cela inclura une demande d'autorisation pour que la licence soit modifiée afin de permettre au club de fonctionner aussi normalement que possible", à la suite de l'annonce d'un gel des avoirs de Roman Abramovitch dans le cadre de mesures de représailles prises contre des oligarques russes liés au Kremlin, après l'invasion de l'Ukraine.

La vente du club de football de Chelsea, où évolue le Diable Rouge Romelu Lukaku, est suspendue en raison des sanctions prises par le gouvernement britannique contre le propriétaire russe du club de Premier League Roman Abramovitch, en représailles à l'invasion russe de l'Ukraine."Les restrictions liées au gel des avoirs s'appliquent également à toutes les entités détenues ou contrôlées par Roman Abramovitch. Cela signifie que le club de football de Chelsea est désormais également soumis à un gel des avoirs en vertu des sanctions financières britanniques", a indiqué le gouvernement dans un communiqué. Chelsea a déclaré vouloir discuter avec le gouvernement britannique et lui demander de changer la licence accordée au club de football, pour qu'il puisse "fonctionner aussi normalement que possible" après les sanctions imposées jeudi à son propriétaire Roman Abramovitch qui touchent par ricochet le champion d'Europe de foot. Le club a dit avoir "l'intention d'engager des discussions avec le gouvernement britannique concernant la portée de la licence. Cela inclura une demande d'autorisation pour que la licence soit modifiée afin de permettre au club de fonctionner aussi normalement que possible", à la suite de l'annonce d'un gel des avoirs de Roman Abramovitch dans le cadre de mesures de représailles prises contre des oligarques russes liés au Kremlin, après l'invasion de l'Ukraine.