La télévision russe MatchTV a interrompu la diffusion du match de Bundeslifa entre le Borussia Dortmund et Leipzig, samedi, avant la mi-temps en raison de banderoles en faveur de l'Ukraine visibles dans le stade.

"Malheureusement nous devons arrêter la retransmission pour des raisons indépendantes de notre volonté", a déclaré le commentateur Igor Kytmanov.

"En général, le football et la politique devraient être séparés. Mais cette règle n'est pas toujours respectée en Bundesliga." Contrairement à la Premier League anglaise et la Ligue 1 française, la Bundesliga continue d'être diffusée en Russie après l'invasion de l'Ukraine.

La Ligue allemande (DFL) a décidé, début mars, de poursuivre son contrat avec MatchTV, notamment pour permettre la diffusion en Russie de messages anti-guerre. Les revenus de l'accord ont été reversés en faveur de l'aide humanitaire en Ukraine.

La télévision russe MatchTV a interrompu la diffusion du match de Bundeslifa entre le Borussia Dortmund et Leipzig, samedi, avant la mi-temps en raison de banderoles en faveur de l'Ukraine visibles dans le stade."Malheureusement nous devons arrêter la retransmission pour des raisons indépendantes de notre volonté", a déclaré le commentateur Igor Kytmanov. "En général, le football et la politique devraient être séparés. Mais cette règle n'est pas toujours respectée en Bundesliga." Contrairement à la Premier League anglaise et la Ligue 1 française, la Bundesliga continue d'être diffusée en Russie après l'invasion de l'Ukraine. La Ligue allemande (DFL) a décidé, début mars, de poursuivre son contrat avec MatchTV, notamment pour permettre la diffusion en Russie de messages anti-guerre. Les revenus de l'accord ont été reversés en faveur de l'aide humanitaire en Ukraine.