Les deux buts inscrits par les Danois Yussuf Poulsen (82e) et Jannik Vestergaard (90) dans les 8 dernières minutes n'ont pas remis en cause la qualification de la Suède qui peut élever une statue à Ibrahimovic, intenable mardi et auteur d'un doublé (19e, 76e), avec notamment un splendide coup-franc enroulé.

Après cinq éliminations en autant de barrages, l'Ukraine s'est enfin qualifiée pour une grande compétition. Vainqueurs 2-0 à l'aller, les Ukrainiens ont en effet arraché le match nul au retour à Maribor (1-1).

Ils ont encaissé un but très rapide de l'ancien Marseillais Bostjan Cesar (Chievo Verone), qui a ensuite manqué la balle de 2-0 à la 74e. Le gardien Andriy Pyatov qui l'en avait brillamment empêché, a encore dû neutraliser une frappe du vétéran Milivoje Novakovic (ex-Cologne), 36 ans, 2 minutes plus tard.

Dans les arrêts de jeu, Andryi Yarmolenko, parti en contre, a battu Samir Handanovic (Inter Milan) pour assurer la qualification ukrainienne. La Suède et l'Ukraine deviennent les 23e et 24e pays qualifiés pour l'Euro en France (10 juin-10 juillet).

Les deux buts inscrits par les Danois Yussuf Poulsen (82e) et Jannik Vestergaard (90) dans les 8 dernières minutes n'ont pas remis en cause la qualification de la Suède qui peut élever une statue à Ibrahimovic, intenable mardi et auteur d'un doublé (19e, 76e), avec notamment un splendide coup-franc enroulé. Après cinq éliminations en autant de barrages, l'Ukraine s'est enfin qualifiée pour une grande compétition. Vainqueurs 2-0 à l'aller, les Ukrainiens ont en effet arraché le match nul au retour à Maribor (1-1). Ils ont encaissé un but très rapide de l'ancien Marseillais Bostjan Cesar (Chievo Verone), qui a ensuite manqué la balle de 2-0 à la 74e. Le gardien Andriy Pyatov qui l'en avait brillamment empêché, a encore dû neutraliser une frappe du vétéran Milivoje Novakovic (ex-Cologne), 36 ans, 2 minutes plus tard. Dans les arrêts de jeu, Andryi Yarmolenko, parti en contre, a battu Samir Handanovic (Inter Milan) pour assurer la qualification ukrainienne. La Suède et l'Ukraine deviennent les 23e et 24e pays qualifiés pour l'Euro en France (10 juin-10 juillet).