La Salernitana reste menacée d'exclusion de la Serie A, n'ayant toujours pas trouvé d'acquéreur à deux semaines du terme du délai fixé en début de saison par la Fédération italienne (FIGC), selon un communiqué du club jeudi.

Les administrateurs indépendants nommés en juin pour organiser cette vente d'ici le 31 décembre y officialisent l'absence d'offres conformes et demandent un nouveau délai pour mener à bien la cession du club, co-détenu par le patron de la Lazio Rome Claudio Lotito.

Début juillet, la Fédération avait donné le feu vert à l'accession de la Salernitana à l'élite du football italien mais donné six mois au club pour se mettre en conformité avec les règlements, qui interdisent que deux clubs d'une même division appartiennent au même propriétaire. "Sinon, il sera exclu de la Serie A", avait prévenu le président de la FIGC Gabriele Gravina. "À ce jour, aucune des offres reçues pour l'acquisition de la Salernitana n'est acceptable (...), soit parce qu'il manque certaines des conditions (forme de l'offre, équité du prix, documentation pour vérifier l'indépendance de l'offrant...), soit parce que le sujet offrant n'a pas démontré l'existence des exigences économiques nécessaires pour mener à bien l'opération", indiquent les administrateurs.

Le club basé à Salerne, au sud de Naples, a décroché sa place dans l'élite en terminant la saison dernière deuxième de Serie B. Il dispute la troisième saison de son histoire au plus haut échelon du football italien, la première depuis la saison 1998-99.

Avec seulement deux victoires en 17 journées (pour deux nuls et 13 défaites), le club a actuellement quatre points de retard sur le premier non-relégable, La Spezia (17e), avant d'accueillir vendredi soir le champion en titre et actuel leader, l'Inter Milan.

La Salernitana reste menacée d'exclusion de la Serie A, n'ayant toujours pas trouvé d'acquéreur à deux semaines du terme du délai fixé en début de saison par la Fédération italienne (FIGC), selon un communiqué du club jeudi. Les administrateurs indépendants nommés en juin pour organiser cette vente d'ici le 31 décembre y officialisent l'absence d'offres conformes et demandent un nouveau délai pour mener à bien la cession du club, co-détenu par le patron de la Lazio Rome Claudio Lotito. Début juillet, la Fédération avait donné le feu vert à l'accession de la Salernitana à l'élite du football italien mais donné six mois au club pour se mettre en conformité avec les règlements, qui interdisent que deux clubs d'une même division appartiennent au même propriétaire. "Sinon, il sera exclu de la Serie A", avait prévenu le président de la FIGC Gabriele Gravina. "À ce jour, aucune des offres reçues pour l'acquisition de la Salernitana n'est acceptable (...), soit parce qu'il manque certaines des conditions (forme de l'offre, équité du prix, documentation pour vérifier l'indépendance de l'offrant...), soit parce que le sujet offrant n'a pas démontré l'existence des exigences économiques nécessaires pour mener à bien l'opération", indiquent les administrateurs. Le club basé à Salerne, au sud de Naples, a décroché sa place dans l'élite en terminant la saison dernière deuxième de Serie B. Il dispute la troisième saison de son histoire au plus haut échelon du football italien, la première depuis la saison 1998-99. Avec seulement deux victoires en 17 journées (pour deux nuls et 13 défaites), le club a actuellement quatre points de retard sur le premier non-relégable, La Spezia (17e), avant d'accueillir vendredi soir le champion en titre et actuel leader, l'Inter Milan.