Forces et faiblesses

L'Ajax a reconduit son titre national cette saison, mais la tâche fut plus ardue que lors de la saison précédente. A l'époque, il avait remporté le trophée avec seize points d'avance, cette fois-ci seuls deux point le séparait de son plus proche poursuivant, le PSV. Et aussi bien la Coupe et que le Johan Cruijff Schaal ont été perdus au profit du club d'Eindhoven.
...

L'Ajax a reconduit son titre national cette saison, mais la tâche fut plus ardue que lors de la saison précédente. A l'époque, il avait remporté le trophée avec seize points d'avance, cette fois-ci seuls deux point le séparait de son plus proche poursuivant, le PSV. Et aussi bien la Coupe et que le Johan Cruijff Schaal ont été perdus au profit du club d'Eindhoven.Les statistiques montrent également que l'Ajax a éprouvé plus de difficultés cette saison que douze mois plus tôt. L'équipe d'Erik ten Hag a marqué moins de points et pour la première fois, elle n'a pas franchi la barre des 100 buts, restant bloquée à 98 buts en Eredivisie.Malgré les problèmes de gardien de but, les Lanciers ont réussi à garder plus de fois leurs filets inviolés. Le dernier rempart le plus important de la saison est Remko Pasveer. En 20 matches d'Eredivisie, le joueur de 39 ans n'a pas laissé passer un ballon à 17 reprises et n'a concédé que... quatre buts. Il a également arrêté 91 % des tirs auxquels il a été soumis.André Onana a en revanche déçu. Après sa suspension pour dopage et ses problèmes de contrat, le Camerounais n'était plus très populaire auprès des fans locaux et ses performances n'ont pas aidé à améliorer sa réputation. Bien qu'il ne soit pas le gardien à avoir disputé le plus grand nombre de rencontres, personne n'a encaissé plus que lui (10 buts). A sa décharge, il convient de préciser que la défense a subi beaucoup de modifications quand il se trouvait sous la barre. L'écart avec le le PSV a été assez faible pendant toute la saison, mais les champions ont pourtant été plus dominants que ne le laissent penser les chiffres. Les Amstellodamois ont eu le cuir en leur possession en moyenne 67% du temps pendant la durée de la compétition. Et cette conservation du ballon n'a pas été stérile puisqu'aucune autre équipe aux Pays-Bas n'a tenté autant d'attaques (649). Ces offensives ont également conduit à des buts, puisque seul Cambuur (15%) s'est montré plus réaliste que l'Ajax (14%) en termes de concrétisation de ses occasions. En revanche, l'Ajax n'a pas été des plus appliqué aux onze mètres puisqu'une seule tentative sur trois obtenues a terminé sa course au fond des filets adverses.Sur le plan défensif, la fin de compétition a été moins brillante, même si les Lanciers ont été ceux qui ont concédé le moins d'occasions (247) en Eredivisie. Ils n'ont donc encaissé que 19 buts, ce qui est très peu par rapport aux autres équipes, qui ont toutes concédé entre 34 et 70 buts. L'Ajax est également la formation qui a commis le moins de fautes et reçu le moins de cartons jaunes.Si l'on prend en considération les affrontements directs avec les trois premiers du championnat, l'Ajax est le grand gagnant, puisqu'il a remporté ses quatre duels contre le PSV et Feyenoord. Le champion a également marqué trois fois plus de buts contre eux (12) qu'il n'en a concédé (4).Lors de la phase de groupe de la Ligue des champions, l'équipe s'est aussi surpassée en validant son billet pour les 1/8e de finale après seulement quatre matches. Lors de la première journée, l'Ajax a balayé le Sporting Lisbonne 1-5. Avec les autres succès probants contre Besiktas (2-0) et Dortmund (4-0 et 1-3), le club commence alors à être considéré comme un prétendant à la Coupe aux grandes oreilles. Mais en 1/8e de finale, ça se passe finalement mal contre Benfica.En coulisses, l'agitation est de mise à la Johan Cruijff Arena. Pendant le stage hivernal de janvier, plusieurs joueurs sont testés positifs au Covid. Au lieu de les placer en quarantaine, ces gars s'entraînent séparément et sont ensuite ramenés à Amsterdam en jet privé. Après coup, il semble que le club n'ait rien fait de criminel, mais moralement, beaucoup de personnes n'ont pas apprécié cette gestion des événements. Mais cette polémique n'est qu'une tempête dans un verre d'eau quand éclate, au début du mois de février, l'affaire Marc Overmars . Le directeur sportif à succès est contraint de quitter le club et quelques joueurs connaissent des démêlés avec la Justice.Au cours des trois dernières saisons, Erik ten Hag a fait de l'Ajax un club au prestige européen. Avec un mélange de joueurs coûteux, arrivés surtout au cours du premier semestre, et de jeunes joueurs, les Amstellodamois ont à nouveau pratiqué leur football offensif. Maintenant, l'équipe devra poursuivre sur cette voie et prolonger l'héritage de son entraîneur qui s'asseoira sur le petit banc de Manchester United la saison prochaine. Alfred Schreuder doit incarner cette continuité. Il connaît les idées et les principes de Ten Hag sur le bout des ongles puisqu'il a déjà été son assistant à Amsterdam lors de la saison 2018-19. De bons souvenirs, puisque le duo avait mené l'Ajax à une demi-finale en Ligue des champions et à un doublé Coupe-championnat sur ses terres.Dusan Tadic n'est pas seulement le MVP (Most Valuable Player) de l'Ajax, mais aussi celui de l'Eredivisie. Avec treize buts et dix-neuf passes décisives, il a été impliqué dans le plus grand nombre de buts dans le championnat néerlandais et dans environ un tiers des buts de l'Ajax cette année. Grâce à ses assists, il a aidé Sébastien Haller à devenir le meilleur réalisateur de la compétition avec 21 buts. Il s'est aussi approché du record de passes décisives de Luciano Narsingh lors de la saison 2011-12. Celui qui évolue désormais à Sydney avait délivré vingt assists lors de cet exercice. Le fait que le capitaine serbe de l'Ajax soit le meilleur passeur de l'Eredivisie n'est pas surprenant quand on sait qu'il est aussi le joueur qui a réussi le plus de centres (57).En termes d'occasions créées, Tadic a encore été encore plus important pour son équipe. 141 de ses passes ont été suivies par le tir au but de l'un de ses partenaires. Ce qui le place loin devant tous les autres joueurs d'Eredivisie. Seuls cinq joueurs dans la compétition ont amené plus de la moitié des occasions de Tadic. Et seul Orkun Kökcü (21 ans, Feyenoord) a dépassé les 100 passes suivies du tir d'un coéquipier.Tadic n'a pas seulement été décisif sur le plan offensif, mais il a également travaillé dur défensivement. Dans les 30 derniers mètres de sa moitié de terrain, aucun joueur n'a récupéré plus de ballons que lui.L'Ajax va connaître un été chargé dans les coulisses, mais a déjà barré deux éléments importants de sa "to do list". Les remplaçants de Ten Hag et d'Overmars sont déjà connus. Pour succéder à ce dernier, le champion des Pays-Bas a décidé de poursuivre l'expérience avec le duo d'intérimaires Gerry Hamstra et Klaas-Jan Huntelaar.Ces derniers auront du pain sur la planche, car le noyau risque de subir d'importantes modifications. Dans les buts, André Onana partira très probablement à l'Inter sans rapporter d'indemnités de transfert. L'Ajax négocie toujours avec Maarten Stekelenburg et Przemyslaw Tyton partira à Twente. Le Polonais est arrivé cet hiver pour compenser les nombreuses blessures au poste de gardien de but, mais n'a finalement pas joué une minute. Son contrat de six mois n'a donc pas été prolongé. Noussair Mazraoui, Zakaria Labyad et Danilo Pereira sont libres le 30 juin et vont quitter le club. Le premier cité a d'ailleurs annoncé son engagement avec le Bayern Munich.Jurriën Timber est encore sous contrat jusqu'en 2024, mais, selon les médias anglais, son nom circule pour accompagner ten Hag à Manchester United. La vidéo qu'il a postée récemment sur les réseaux sociaux pour évoquer la saison ressemble plus à une vidéo d'adieu qu'autre chose. Lisandro Martinez, Edson Álvarez, Antony et Sébastien Haller ont bien joué cette année et suscitent l'intérêt de plusieurs clubs. Le Brésilien pourrait cependant rester à Amsterdam en vue d'une sélection pour la Coupe du monde. L'été dernier, l'Inter et Dortmund étaient déjà intéressés par les services de Haller. Avec son titre de meilleur réalisateur, elles devraient être un peu plus nombreuses cet été. Certains réservistes pourraient être enclins à se chercher un nouveau point de chute. Sean Klaiber devait partir l'été dernier, mais une blessure au genou a retardé ses plans. On verra ce qu'il fera cette fois-ci. Perr Schuurs a indiqué dans une interview à De Limburger qu'il réfléchissait à son avenir. "Je ne suis plus un talent en devenir ou un jeune prometteur. À mon âge, je dois et je veux jouer chaque semaine. Je ne peux pas encore dire où. J'espère que ce sera à l'Ajax, mais il y a aussi d'autres options sur la table." Nicolas Tagliafico pourrait également partir. En janvier, l'Ajax a empêché son transfert au FC Barcelone, mais cet été, l'Argentin veut se trouver un nouvel employeur. "Je ne veux pas rester dans un club où je me sens trop à l'aise. J'ai besoin d'un nouveau défi qui me sorte de ma zone de confort. Les quatre dernières saisons sont passées très vite , car il y en a eu la crise sanitaire entre les deux. J'ai connu plus de bons moments à l'Ajax que de mauvais", a-t-il déclaré dans un entretien avec De Telegraaf. Quelques mouvements sont attendus entre l'Allemagne et les Pays-Bas. Ryan Gravenberch va donc bien retrouver Mazraoui au Bayern Munich. L'information a été confirmée ce mercredi. Brian Brobbey souhaite rester à Amsterdam. Le jeune talent avait quitté librement le Jong Ajax l'été dernier pour le RB Leipzig. Mais après avoir été prêté à son club formateur, il voudrait désormais y rester. Huntelaar a déclaré à Rondo que l'Ajax travaillait sur ce transfert, mais que la situation était un peu compliquée vu qu'il avait rejoint Leipzig gratuitement.L'Ajax devra donc non seulement remplacer des joueurs importants, mais devra aussi dénicher des remplaçants prêts à accepter leur sort.