Elle ne compte ainsi qu'un seul point après deux journées, soit trois de moins que la Suisse, et deux de moins que la France (qui joue à 21 heures contre l'Albanie à Marseille). L'équipe d'Anghel Iordanescu devra en tout cas absolument battre l'Albanie dimanche soir (21 heures) à Lyon.

La Nati qui avait à deux reprises laissé passer sa chance d'ouvrir la marque s'est retrouvée distancée à la suite d'un penalty à la 18e, son capitaine Stephan Lichsteiner ayant retenu Alexandru Chipciu par le maillot.

Bogdan Stancu qui avait déjà transformé un coup de réparation contre la France (1-2), tira au ras du sol mais cette fois dans le coin droit, alors que le gardien Yann Sommer avait plongé à gauche (1-0).

L'égalisation fut l'oeuvre de l'attaquant du Bayer Leveerkusen Admir Mehmedi, jusque là pratiquement invisible, mais dont la magistrale reprise de volée du gauche sur un corner mal repoussé par la defense roumaine ne laissa aucune chance à Anton Tatarusanu (1-1, 57e).

Elle ne compte ainsi qu'un seul point après deux journées, soit trois de moins que la Suisse, et deux de moins que la France (qui joue à 21 heures contre l'Albanie à Marseille). L'équipe d'Anghel Iordanescu devra en tout cas absolument battre l'Albanie dimanche soir (21 heures) à Lyon. La Nati qui avait à deux reprises laissé passer sa chance d'ouvrir la marque s'est retrouvée distancée à la suite d'un penalty à la 18e, son capitaine Stephan Lichsteiner ayant retenu Alexandru Chipciu par le maillot. Bogdan Stancu qui avait déjà transformé un coup de réparation contre la France (1-2), tira au ras du sol mais cette fois dans le coin droit, alors que le gardien Yann Sommer avait plongé à gauche (1-0). L'égalisation fut l'oeuvre de l'attaquant du Bayer Leveerkusen Admir Mehmedi, jusque là pratiquement invisible, mais dont la magistrale reprise de volée du gauche sur un corner mal repoussé par la defense roumaine ne laissa aucune chance à Anton Tatarusanu (1-1, 57e).