A 35 ans, l'ailier néerlandais quittera le champion d'Allemagne en juin après avoir passé 10 ans en Bavière, et espère avoir pris une décision dans les "deux semaines" à venir sur la suite de sa carrière.

"Il est déjà tard pour prendre une décision mais je devais d'abord me battre contre ma blessure", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse à Munich.

Blessé depuis novembre, Robben n'a fait son retour sur les terrains de Bundesliga il n'y a que deux semaines.

"Ce n'est pas évident de prendre une décision. La plus facile serait de dire +j'arrête+, mais si vous voulez continuer à jouer, vous devez trouver un endroit où tout correspond, non seulement du point de vue footballistique mais aussi de ma famille", a-t-il expliqué.

A la question de savoir si mettre un terme définitif à sa carrière restait une possibilité, il a répondu par l'affirmative: "c'est une option mais je ne sais pas si elle va se réaliser".

Vainqueur de la Ligue des champions en 2013, "son plus beau souvenir", le Néerlandais peut espérer décrocher un huitième titre national ce week-end avec la réception de Francfort samedi.

"Etre sacrés champions samedi, après avoir passé 10 ans dans ce club, au milieu de 70.000 supporteurs dans une Allianz Arena pleine à craquer: il n'y a rien de mieux", selon lui.

Entré en cours de match lors des deux rencontres précédentes, Robben espère décrocher une place de titulaire pour sa dernière en Bundesliga et "pourquoi pas en jouant 90 minutes, je peux marquer deux buts", et porter ainsi son total à 100 unités avec les Bavarois.

Arrivé en 2009 en provenance du Real Madrid, il a confié que ses débuts en Allemagne n'avaient pas été très faciles.

"C'était une nouvelle étape difficile pour moi. Mon but était de gagner la Ligue des champions et cela ne paraissait pas très vraisemblable à ce moment au Bayern", a expliqué le Batave.

Les Allemands se hisseront cependant l'année d'après jusqu'en finale, perdant finalement 2-0 contre l'Inter Milan.