"Il a été procédé à l'autorisation des travaux et nous sommes en phase d'analyse de ceux-ci", a déclaré le président merengue Florentino Pérez lors d'une cérémonie dans la tribune d'honneur du Bernabeu, en présence de la maire de Madrid, Manuela Carmena.

"C'est pourquoi je veux que vous sachiez que, la semaine prochaine, nous signerons le contrat définitif et au cours du mois d'avril nous procéderons à l'attribution de ces travaux (à des entreprises de BTP, NDLR) avec l'objectif de démarrer le plus tôt possible, quand cette saison prendra fin", a ajouté Pérez. Le Real achèvera sa campagne le week-end du 19 mai à domicile contre le Betis Séville.

Cette refonte, pour un budget d'environ 500 millions d'euros, prévoit la pose d'un toit, d'une nouvelle enveloppe métallique faite de bandes d'acier et d'un tableau d'affichage lumineux en forme d'anneau, visible à 360 degrés depuis les gradins. Le musée du club sera agrandi et de nouveaux espaces de restauration et de boutiques seront créés, tandis qu'un projet d'hôtel, un temps évoqué, n'est plus mentionné.

Le nombre de sièges du stade ne devrait pas changer, autour de 81.000 places. Le chantier lancé cet été doit s'achever trois ans et demi plus tard, sans perturber le calendrier sportif de l'équipe.

Pour mener à bien ce projet d'envergure, le club, propriété de ses "socios" (supporters-actionnaires), a adopté en septembre dernier un emprunt de long terme d'au moins 525 M EUR. Selon Pérez, ce prêt coûtera environ 25 M EUR par an au club et le stade achevé permettra de dégager 150 M EUR de revenus supplémentaires par an.

Le réaménagement du stade Bernabeu devait initialement être financé par un accord de "naming" avec le fonds d'investissement IPIC, détenu par l'émirat d'Abou Dhabi, qui devait donner son nom au stade mais s'est finalement retiré unilatéralement.

Triple champion d'Europe en titre, le Real est repassé en tête du classement des clubs de football affichant le plus de revenus au monde, selon le cabinet Deloitte. En 2017-2018, le club a dégagé un chiffre d'affaires en forte hausse, à hauteur de 750,9 millions d'euros.