La manche retour de la finale de la Copa Libertadores, la Ligue des Champions d'Amérique latine, se déroule ce mercredi 24 juillet. Le club paraguayen Olimpia, qui a déjà enlevé l'épreuve à trois reprises, en 1979, en 1990 et en 2002, affronte l'Atletico Mineiro, qui n'a jamais remporté le trophée. L'Olimpia s'est imposé 2-0 à l'aller face aux Brésiliens. Sur le terrain, le nom le plus célèbre est celui de Ronaldinho (33 ans), qui porte le maillot de l'Atletico Mineiro. L'ancien joueur du PSG, de Barcelone et de l'AC Milan a même des chances d'être élu meilleur joueur du tournoi. Ronaldinho, qui a gagné le Ballon d'Or qui récompense le meilleur footballeur du championnat brésilien en 2012, repose aussi sa candidature en équipe nationale. Le sélectionneur Felipe Scolari ne l'a pas repris pour la Coupe des Confédérations mais il a récemment déclaré "être ouvert à l'égard de tout bon footballeur."

Par Steve Van Herpe

La manche retour de la finale de la Copa Libertadores, la Ligue des Champions d'Amérique latine, se déroule ce mercredi 24 juillet. Le club paraguayen Olimpia, qui a déjà enlevé l'épreuve à trois reprises, en 1979, en 1990 et en 2002, affronte l'Atletico Mineiro, qui n'a jamais remporté le trophée. L'Olimpia s'est imposé 2-0 à l'aller face aux Brésiliens. Sur le terrain, le nom le plus célèbre est celui de Ronaldinho (33 ans), qui porte le maillot de l'Atletico Mineiro. L'ancien joueur du PSG, de Barcelone et de l'AC Milan a même des chances d'être élu meilleur joueur du tournoi. Ronaldinho, qui a gagné le Ballon d'Or qui récompense le meilleur footballeur du championnat brésilien en 2012, repose aussi sa candidature en équipe nationale. Le sélectionneur Felipe Scolari ne l'a pas repris pour la Coupe des Confédérations mais il a récemment déclaré "être ouvert à l'égard de tout bon footballeur."Par Steve Van Herpe