Aston Villa a terminé à une place de la relégation la saison passée, avec un petit point d'avance sur Bournemouth et Watford, tous deux descendants. Son match nul contre West Ham lors de la dernière journée a permis au club Birmingham de se sauver. L'équipe sept fois championne avait été promue un an auparavant, après trois ans de lutte pour revenir en Premier League.
...

Aston Villa a terminé à une place de la relégation la saison passée, avec un petit point d'avance sur Bournemouth et Watford, tous deux descendants. Son match nul contre West Ham lors de la dernière journée a permis au club Birmingham de se sauver. L'équipe sept fois championne avait été promue un an auparavant, après trois ans de lutte pour revenir en Premier League. Cette saison, l'AVFC nous montre un tout autre visage et, malgré un match de moins que la plupart de ses concurrents, figure actuellement à la deuxième place, à un point du leader Everton. Les quatre premières rencontres de Villa n'étaient pourtant pas les plus simple. Ils se sont d'abord imposés face à Sheffield United (1-0) à domicile pour ensuite aller gagner du côté de Fulham sur le score sans appel de 0-3. Mais c'est le 4 octobre que le club de Birmingham a choqué le monde entier en s'imposant 7-2 face aux champions en titre de Liverpool. Un match totalement dominé par les Lions qui n'ont laissé aucune chance aux Reds. Les joueurs du club dirigé par Nassef Sawiris ont également été prendre les trois points à Leicester City la semaine dernière, grâce à un but de Ross Barkley à la dernière minute. Les Villans sont portés par leur capitaine Jack Grealish, qui a déjà trouvé trois fois le chemin des filets en quatre rencontres. Le milieu de terrain anglais de 25 ans est supporter du club depuis sa plus tendre enfance et a fait toutes ses classes à Villa, avant de passer pros en 2012. S'il a bien évolué une saison en prêt à Notts County en 2013, le numéro 10 n'a jamais quitté son club de coeur. La saison dernière, il a été élu meilleur joueur du club par les supporters et par les joueurs. Il s'est également montré le plus prolifique avec huit buts. Cet été, son nom a été associé à Manchester United, mais l'international anglais (deux capes) a finalement décidé de prolonger son aventure à Villa Park et a paraphé, le 15 septembre 2020, un contrat jusqu'en 2025. Il a célébré ça face à Liverpool, en inscrivant deux buts et en offrant trois passes décisives.Autre joueur impressionnant en ce début d'exercice, Ollie Watkins est arrivé cet été en provenance de Brentford contre 30,8 millions d'euros. L'attaquant, devenu le joueur le plus cher de l'histoire du club, ne déçoit pas et en est actuellement à cinq goals en six matches, dont un triplé lors de ce fameux 7-2 face aux hommes de Jürgen Klopp. Le club s'est également renforcé lors de la dernière journée du mercato avec l'arrivée de Ross Barkley. Le milieu de terrain anglais était en difficulté à Chelsea qui a décidé de le prêter à Aston Villa pour une saison. Depuis son arrivée, le joueur formé à Everton enchaîne les bonnes performances et a déjà inscrit deux buts en deux rencontres. On retrouve également quelques têtes bien connues en Belgique dans le noyau de Villa : Lovre Kalinic, gardien remplaçant, a fait les beaux jours de La Gantoise, Trezeguet, l'Égyptien passé par Anderlecht et à Mouscron entre 2015 et 2017, est devenu l'un des joueurs-clés de l'effectif de Dean Smith, tandis que et que Björn Engels, Wesley et Marvelous Nakamba, tous anciens Brugeois, viennent compléter le contingent des ex de Jupiler Pro League. Par Leandro Thibaut (St.)