Elle "prend acte" des déclarations de Bart Verhaeghe dans une interview publiée mardi par le journal français "Le Monde". Le président du Club Bruges prévoit "dans maximum trois ans", la mise sur pied de cette BeNeLiga, même si aucune deadline n'a été fixée. "On sera probablement informé en temps voulu par les clubs concernés", poursuit le communiqué de la Pro League, qui regroupe les vingt-quatre clubs professionnels de football des divisions 1A (Jupiler Pro League) et 1B (Proximus League).

On se souviendra que les clubs du G5 (Anderlecht, Genk, La Gantoise, le Club Bruges et le Standard) avaient déclaré leur intérêt pour ce projet d'un championnat mixte belgo-néerlandais au mois de juin. Ils en avaient alors fait part aux autres clubs pros belges. Il a depuis été fait appel à un consultant chargé d'étudier la faisabilité d'une telle compétitition. Une nouvelle réunion entre les clubs concernés va se tenir vendredi. "On a pris connaissance de cet article du Monde", précise la Pro League. "Il avait déjà été débattu au sujet de ce projet lors du conseil d'administration et de l'assemblée générale du 7 juin. Nous partons du principe que les clubs impliqués nous informeront en temps voulu de l'état d'avancement de leur initiative. En attendant le management de la Pro League continue ses travaux relatifs au contrat-télé pour les prochaines éditions des championnats qu'elle organise, qui doit être conclu".

Elle "prend acte" des déclarations de Bart Verhaeghe dans une interview publiée mardi par le journal français "Le Monde". Le président du Club Bruges prévoit "dans maximum trois ans", la mise sur pied de cette BeNeLiga, même si aucune deadline n'a été fixée. "On sera probablement informé en temps voulu par les clubs concernés", poursuit le communiqué de la Pro League, qui regroupe les vingt-quatre clubs professionnels de football des divisions 1A (Jupiler Pro League) et 1B (Proximus League). On se souviendra que les clubs du G5 (Anderlecht, Genk, La Gantoise, le Club Bruges et le Standard) avaient déclaré leur intérêt pour ce projet d'un championnat mixte belgo-néerlandais au mois de juin. Ils en avaient alors fait part aux autres clubs pros belges. Il a depuis été fait appel à un consultant chargé d'étudier la faisabilité d'une telle compétitition. Une nouvelle réunion entre les clubs concernés va se tenir vendredi. "On a pris connaissance de cet article du Monde", précise la Pro League. "Il avait déjà été débattu au sujet de ce projet lors du conseil d'administration et de l'assemblée générale du 7 juin. Nous partons du principe que les clubs impliqués nous informeront en temps voulu de l'état d'avancement de leur initiative. En attendant le management de la Pro League continue ses travaux relatifs au contrat-télé pour les prochaines éditions des championnats qu'elle organise, qui doit être conclu".