La Premier League a décidé jeudi de suspendre le contrat de diffusion des matches du championnat d'Angleterre de football en Russie noué avec la chaîne Match TV pour les six saisons à venir en réaction à l'invasion de l'Ukraine par l'armée russe, rapporte l'agence britannique AP.

En mars dernier, les clubs de l'élite anglaise avaient suspendu le contrat avec Rambler, une filiale de la Sberbank qui détenait les droits de diffusion du championnat anglais jusqu'au terme de la saison 2021-2022, qui vient de s'achever. Match TV, propriété du géant de l'énergie Gazprom, a remporté le contrat pour les six saisons suivantes, de 2022 à 2028, mais tant que le conflit ukrainien se prolonge, l'organisateur du championnat refuse d'honorer tout contrat avec un quelconque diffuseur russe, précise AP. Cette décision, qui n'est pas limitée dans le temps, n'a pas été soumise à l'approbation des clubs, souligne l'agence de presse britannique. Match TV devait verser 50 millions d'euros pour l'ensemble des six saisons, une goutte d'eau pour les clubs anglais. Pour la seule période 2022-2025, les droits de diffusion à l'étranger rapporteront 5,8 milliards d'euros aux clubs.

La Premier League a décidé jeudi de suspendre le contrat de diffusion des matches du championnat d'Angleterre de football en Russie noué avec la chaîne Match TV pour les six saisons à venir en réaction à l'invasion de l'Ukraine par l'armée russe, rapporte l'agence britannique AP. En mars dernier, les clubs de l'élite anglaise avaient suspendu le contrat avec Rambler, une filiale de la Sberbank qui détenait les droits de diffusion du championnat anglais jusqu'au terme de la saison 2021-2022, qui vient de s'achever. Match TV, propriété du géant de l'énergie Gazprom, a remporté le contrat pour les six saisons suivantes, de 2022 à 2028, mais tant que le conflit ukrainien se prolonge, l'organisateur du championnat refuse d'honorer tout contrat avec un quelconque diffuseur russe, précise AP. Cette décision, qui n'est pas limitée dans le temps, n'a pas été soumise à l'approbation des clubs, souligne l'agence de presse britannique. Match TV devait verser 50 millions d'euros pour l'ensemble des six saisons, une goutte d'eau pour les clubs anglais. Pour la seule période 2022-2025, les droits de diffusion à l'étranger rapporteront 5,8 milliards d'euros aux clubs.