Engagée dans la Coupe d'Asie des nations qui se déroule en Australie, la formation palestinienne s'est lourdement inclinée face au Japon d'Eiji Kawashima. Mais au-delà du résultat, ce match fut surtout un accomplissement pour cette équipe créée en 1998 et qui a dû surmonter bon nombre d'écueils.

Husam Abn Saleh, milieu de terrain, participe à sa première compétition internationale avec l'équipe nationale de Palestine. Pour lui, cette rencontre revêtait une importance toute particulière : "C'est un rêve, une chance pour chacun d'entre nous de participer à cette compétition en Australie. Nous allons affronter des équipes de niveau international. Nous sommes très fiers. C'est très important de montrer cet aspect-là de la Palestine. La Palestine ce n'est pas que des manifestations et des violences, c'est aussi du football", a-t-il déclaré à RFI.

115e au classement FIFA, la Palestine doit encore affronter la Jordanie et l'Iraq, deux équipes mieux classées et plus expérimentées.

Engagée dans la Coupe d'Asie des nations qui se déroule en Australie, la formation palestinienne s'est lourdement inclinée face au Japon d'Eiji Kawashima. Mais au-delà du résultat, ce match fut surtout un accomplissement pour cette équipe créée en 1998 et qui a dû surmonter bon nombre d'écueils.Husam Abn Saleh, milieu de terrain, participe à sa première compétition internationale avec l'équipe nationale de Palestine. Pour lui, cette rencontre revêtait une importance toute particulière : "C'est un rêve, une chance pour chacun d'entre nous de participer à cette compétition en Australie. Nous allons affronter des équipes de niveau international. Nous sommes très fiers. C'est très important de montrer cet aspect-là de la Palestine. La Palestine ce n'est pas que des manifestations et des violences, c'est aussi du football", a-t-il déclaré à RFI.115e au classement FIFA, la Palestine doit encore affronter la Jordanie et l'Iraq, deux équipes mieux classées et plus expérimentées.