La Norvégienne Ada Hegerberg remporte le premier Ballon d'Or féminin

03/12/18 à 22:32 - Mise à jour à 22:32

Source: Belga

La Norvégienne Ada Hegerberg, 23 ans, attaquante à Lyon, qui a réalisé un doublé Ligue des champions-Championnat en 2018, restera à tout jamais comme la première joueuse de l'histoire à avoir remporté un Ballon d'Or. Elle a en effet été couronnée au Grand Palais lundi à Paris.

La Norvégienne Ada Hegerberg remporte le premier Ballon d'Or féminin

© REUTERS

Meilleure buteuse de la D1 féminine française la saison dernière (31 buts), mais également de la Ligue des champions, en établissant un record avec 15 réalisations dont une en finale contre Wolfsburg (4-1 a.p.), Hegerberg est repartie sur des bases aussi élevées cette saison (12 buts en D1, 4 en C1). Celle qui a notamment remporté trois Ligues des champions avec Lyon, avait déjà été élue joueuse de la saison écoulée en 2016 par l'UEFA. Elle a été élue par un vote des journalistes, comme le Ballon d'Or masculin.

En août 2017, Ada Hegerberg s'était mise en retrait de la sélection norvégienne. "Si l'équipe nationale veut atteindre les objectifs et les résultats que l'encadrement a fixés, ça nécessite selon moi des améliorations dans plusieurs domaines, à la fois dans la planification, dans l'exécution et dans le suivi", avait-elle lâché.

Elle sera donc a priori l'une des grandes absentes de la Coupe du monde en France en 2019 (du 7 juin au 7 juillet). Finaliste contre l'Allemagne (0-1) de l'Euro-2013 en Suède, la Norvège venait de se faire piteusement sortir dès le premier tour de l'Euro-2017 aux Pays-Bas, après trois défaites, dont une contre la Belgique (0-2), et aucun but au compteur. Le Ballon d'Or féminin est une nouveauté, même si un prix de la meilleure joueuse existait déjà quand les prix FIFA et Ballon d'Or étaient fusionnés, de 2010 à 2016. Le Ballon d'Or féminin est basé sur les votes de 45 journalistes, récoltés par France Football, organisateur du Ballon d'Or masculin.

Nos partenaires