"Le football professionnel est florissant à tous les niveaux aux Etats-Unis et au Canada, et nous croyons que la réussite d'un club de MLS est réalisable dans de nombreuses villes", a déclaré Don Garber, le "commissioner" de la MLS.

"L'élargissement a été couronné d'un succès énorme au cours des quinze dernières années et a été un élément essentiel de la croissance continue de la ligue", a-t-il rappelé.

Vingt-quatre équipes évoluent actuellement dans le Championnat MLS.

Nashville et Miami, projet porté par l'ancien international anglais David Beckham, doivent faire leurs débuts en 2020, suivi en 2021 par Austin.

La MLS a précisé qu'elles allaient entamer des pourparlers avec les représentants d'investisseurs qui veulent établir une équipe MLS à Saint-Louis et Sacramento qui pourraient devenir les 28e et 29e franchises MLS.

Elle a ajouté que le prix d'entrée pour ces 28e et 29e franchises a été fixé à 200 millions de dollars (178 millions d'euros) pour chacune d'entre elles.

Les dates pour l'attribution et l'entrée en fonction de la 30e franchise n'ont pas été fixées.

La MLS a par ailleurs annoncé que ses clubs allaient "conformément au règlement de la FIFA du statut et du transfert des joueurs", désormais demander des indemnités de formation pour tout joueur d'un centre de formation d'un club MLS qui signe son premier contrat professionnel ailleurs qu'en MLS.

"En outre, les clubs de MLS demanderont une contribution de solidarité, administrée par la FIFA, lorsqu'un joueur formé par un centre de formation d'un club de MLS sera transféré, moyennant une indemnité de transfert, entre deux clubs membres de deux fédérations nationales différentes", a-t-elle ajouté.