La Gantoise (9 points, pour 8 à Wolfsburg et 4 à Saint-Etienne) peut terminer en tête de son groupe I avec une victoire ou tout autre résultat si d'aventure les Allemands de Wolfsburg venait à perdre contre Saint-Etienne jeudi dans l'autre rencontre de la poule.

"Il y a quatre mois, personne n'aurait pu penser que nous en serions là, à jouer notre dernier match avec déjà la qualification assurée", a commenté Jess Thorup mercredi en conférence de presse. "A présent, nous voulons la première place du groupe. Nous nous sommes battus pour ça, d'abord en qualifications, puis dans cette phase de poule. Wolfsburg était le grand favori, devant Saint-Etienne. On mérite d'aller chercher la première place. C'est important pour le prestige du club, pour avoir l'avantage aussi du terrain en 16es de finale. Ce serait beau déjà de terminer sans défaite".

Le match s'annonce difficile car pour le Danois, les Ukrainiens vont tout donner jeudi. Il devra se passer aussi de Michael Ngadeu-Ngadjui, suspendu, Timothy Derijck, blessé, alors que Jan Van den Bergh n'est pas sur les listes européennes. Dylan Bronn est en outre dans le noyau B depuis trois semaines en raison d'un conflit avec Thorup qui a rappelé un joueur espoir, Reda Akbib, dans sa sélection.

La défense, le souci

"Je m'attends au match peut-être le plus difficile pour nous dans ce groupe. Pour le grand public peut-être pas, mais je suis sûr qu'Oleksandriya va jouer à fond. C'est une bonne équipe, avec de la taille, très forte dans les duels", a prévenu Jens Thorup qui se souvient du partage en Ukraine (1-1). "Ma défense est mon souci, c'est vrai, mais je ne suis pas inquiet. Igor Plastun est mon patron en défense et il pourra diriger ses hommes. "Je réfléchis toujours aussi à de nouveaux systèmes. On en a encore essayé cette semaine, tant offensivement que défensivement. Ce sont des options, car notre système de jeu actuel nous a donné beaucoup de satisfaction ces derniers mois."

"Nous sommes ambitieux", a renchérit Igor Plastun. "Nous avons fait un super job jusqu'ici. Il nous reste un match. On veut absolument terminer premier", a assuré le défenseur ukrainien. "Oleksandriya est pour moi une révélation de ce groupe. Ils ont réalisé de très bonnes choses, mais si nous jouons à notre niveau, nous devons gagner."

"Tout le monde veut un joueur comme Plastun dans son équipe", a repris Jess Thorup. "Il se donne toujours à 100% et c'est un vrai joueur d'équipe. Beaucoup de joueurs peuvent sur ce plan en apprendre de lui. Il joue au niveau que nous souhaitions".

La Gantoise (9 points, pour 8 à Wolfsburg et 4 à Saint-Etienne) peut terminer en tête de son groupe I avec une victoire ou tout autre résultat si d'aventure les Allemands de Wolfsburg venait à perdre contre Saint-Etienne jeudi dans l'autre rencontre de la poule. "Il y a quatre mois, personne n'aurait pu penser que nous en serions là, à jouer notre dernier match avec déjà la qualification assurée", a commenté Jess Thorup mercredi en conférence de presse. "A présent, nous voulons la première place du groupe. Nous nous sommes battus pour ça, d'abord en qualifications, puis dans cette phase de poule. Wolfsburg était le grand favori, devant Saint-Etienne. On mérite d'aller chercher la première place. C'est important pour le prestige du club, pour avoir l'avantage aussi du terrain en 16es de finale. Ce serait beau déjà de terminer sans défaite". Le match s'annonce difficile car pour le Danois, les Ukrainiens vont tout donner jeudi. Il devra se passer aussi de Michael Ngadeu-Ngadjui, suspendu, Timothy Derijck, blessé, alors que Jan Van den Bergh n'est pas sur les listes européennes. Dylan Bronn est en outre dans le noyau B depuis trois semaines en raison d'un conflit avec Thorup qui a rappelé un joueur espoir, Reda Akbib, dans sa sélection. "Je m'attends au match peut-être le plus difficile pour nous dans ce groupe. Pour le grand public peut-être pas, mais je suis sûr qu'Oleksandriya va jouer à fond. C'est une bonne équipe, avec de la taille, très forte dans les duels", a prévenu Jens Thorup qui se souvient du partage en Ukraine (1-1). "Ma défense est mon souci, c'est vrai, mais je ne suis pas inquiet. Igor Plastun est mon patron en défense et il pourra diriger ses hommes. "Je réfléchis toujours aussi à de nouveaux systèmes. On en a encore essayé cette semaine, tant offensivement que défensivement. Ce sont des options, car notre système de jeu actuel nous a donné beaucoup de satisfaction ces derniers mois." "Nous sommes ambitieux", a renchérit Igor Plastun. "Nous avons fait un super job jusqu'ici. Il nous reste un match. On veut absolument terminer premier", a assuré le défenseur ukrainien. "Oleksandriya est pour moi une révélation de ce groupe. Ils ont réalisé de très bonnes choses, mais si nous jouons à notre niveau, nous devons gagner." "Tout le monde veut un joueur comme Plastun dans son équipe", a repris Jess Thorup. "Il se donne toujours à 100% et c'est un vrai joueur d'équipe. Beaucoup de joueurs peuvent sur ce plan en apprendre de lui. Il joue au niveau que nous souhaitions".