Au lendemain d'un changement d'entraîneur, avec le licenciement de Laszlo Bölöni et la promotion d'adjoint à entraîneur principal de Wim De Decker, La Gantoise commençait timidement la rencontre, concédant des occasions aux Autrichiens.

Roef devait ainsi intervenir devant Ullmann (2e) puis Murg manquait de peu le cadre (16e). Passées ces alertes, les Gantois rentraient vraiment dans le match. A la 34e minute, servi par Kums, Dorsch ouvrait le score de la tête. La période s'achevait par une occasion de part et d'autre. Parti en contre, alors qu'il filait vers le but sans défenseur devant lui, Yaremchuk poussait son ballon trop loin, permettant la sortie du gardien Strebinger (45e). Sur l'action suivante, Roel détournait un envoi de Fountas.

En seconde période, le Rapid se montrait menaçant par Kara (51e et 53e). A la 56e minute, Greimi arrêtait fautivement Chakvetadze dans le rectangle. Yaremchuk ne tremblait pas des onze mètres et doublait la mise (58e). La Gantoise contrôlait alors la rencontre. Monté au jeu à la 73e, le jeune Yusuf Demir, 17 ans, provoquait la réaction du Rapid. Après avoir alerté Roef (81e), il relançait le suspense d'une frappe croisée (90e+3). Les Autrichiens avaient le temps de se créer une dernière occasion.

La tête de Greiml échouait à côté (90e+4). Il reste un obstacle à franchir à La Gantoise sur la route de la Ligue des Champions. Il sera représenté par le Dynamo Kiev, qui a battu l'AZ 2-0. Le vainqueur participera à la Ligue des Champions, le vaincu sera reversé en phase de groupes de l'Europa League. Le match aller se jouera à Gand mercredi prochain, le retour en Ukraine six jours plus tard.

Au lendemain d'un changement d'entraîneur, avec le licenciement de Laszlo Bölöni et la promotion d'adjoint à entraîneur principal de Wim De Decker, La Gantoise commençait timidement la rencontre, concédant des occasions aux Autrichiens. Roef devait ainsi intervenir devant Ullmann (2e) puis Murg manquait de peu le cadre (16e). Passées ces alertes, les Gantois rentraient vraiment dans le match. A la 34e minute, servi par Kums, Dorsch ouvrait le score de la tête. La période s'achevait par une occasion de part et d'autre. Parti en contre, alors qu'il filait vers le but sans défenseur devant lui, Yaremchuk poussait son ballon trop loin, permettant la sortie du gardien Strebinger (45e). Sur l'action suivante, Roel détournait un envoi de Fountas. En seconde période, le Rapid se montrait menaçant par Kara (51e et 53e). A la 56e minute, Greimi arrêtait fautivement Chakvetadze dans le rectangle. Yaremchuk ne tremblait pas des onze mètres et doublait la mise (58e). La Gantoise contrôlait alors la rencontre. Monté au jeu à la 73e, le jeune Yusuf Demir, 17 ans, provoquait la réaction du Rapid. Après avoir alerté Roef (81e), il relançait le suspense d'une frappe croisée (90e+3). Les Autrichiens avaient le temps de se créer une dernière occasion. La tête de Greiml échouait à côté (90e+4). Il reste un obstacle à franchir à La Gantoise sur la route de la Ligue des Champions. Il sera représenté par le Dynamo Kiev, qui a battu l'AZ 2-0. Le vainqueur participera à la Ligue des Champions, le vaincu sera reversé en phase de groupes de l'Europa League. Le match aller se jouera à Gand mercredi prochain, le retour en Ukraine six jours plus tard.