La Turquie (23 unités), qui s'est également imposée à Andorre (0-2) grâce à un doublé d'Enes Unal (ex-Genk), doit se contenter de la deuxième place, qualificative, à deux points des "Bleus". L'Islande (19 points), vainqueur en Moldavie (1-2), grâce notamment à une réalisation de Birkir Bjarnason (ex-Standard de Liège), disputera les barrages. L'Albanie (13), Andorre (4) et la Moldavie (3) sont éliminés.

Pour sa centième à la tête de l'équipe de France, Didier Deschamps décidait de tenter un tout nouveau système en 3-4-3, sans Kylian Mbappé, malade et laissé sur le banc. L'Albanie, de son côté, inaugurait son tout nouveau stade, l'Air Albania, face au champion du monde en titre à Tirana.

La France faisait preuve d'un réalisme implacable et ouvrait le score sur sa première véritable occasion. A la réception d'un coup franc, Corentin Tolisso inscrivait son tout premier but pour les "Bleus", de la tête (9e). À la demi-heure de jeu, les Français doublaient la mise grâce à Antoine Griezmann.

À un peu moins de vingt minutes du terme de la rencontre, le meilleur buteur, encore en activité, de l'équipe de France Olivier Giroud passait tout proche d'inscrire son 40e but sous la vareuse des "Bleus" mais son tir enroulé trouvait le poteau albanais (72e). (