Dans ce groupe E impair, la France est première (7 points) devant l'Ukraine (3 points), qui a été tenue en échec par le Kazakhstan (1-1). Le Gantois Roman Yaremchuk a ouvert la marque pour les Ukrainiens (21e) et l'Anderlechtois Bogdan Mykhaylichenko a joué tout le match. Adversaire des Diables rouges à l'Euro (21 juin), la Finlande s'est inclinée en amical contre la Suisse à Saint Gall (3-2).

En première période, les Bleus ont tenu le ballon mais n'ont pas trouvé la solution face à un bloc bosnien très compact. Les visités se sont procuré l'occasion la plus franche mais Hugo Lloris a jeu un réflexe incroyable sur une tentative d'Anel Ahmedhozic (26e). Après la pause, les Français ont repris sur un petit rythme mais Adrien Rabiot a déposé le ballon sur la tête d'Antoine Griezmann (60e, 0-1).

Dans le groupe F, le Danemark, adversaire des Diables à l'Euro (17 juin), a donné une leçon à l'Autriche (0-4). Andreas Skov Olsen (58e, 74e), Joakim Maehle (63e) et Pierre-Emile Hojbjerg (67e) ont siglé la troisième victoire des Vikings. L'Ecosse en a aussi mis 4 aux Féroé (1 point) et se retrouve deuxième (5 points).

Alors qu'elle s'est imposée dans les arrêts de jeu en Géorgie, l'Espagne n'a pas traîné face au Kosovo grâce à Dani Olmo (34e) et Ferran Torres (36e). Le Kosovo s'est relancé via Besar Halimi (70e, 2-1) mais Gerard Moreno (75, 3-1) a remis les choses au point. L'Espagne (7 points) a pris la tête du Groupe B devant la Suède (6 points), qui a battu l'Estonie en match amical (1-0).

L'Italie s'est imposée 0-2 en Lituanie dans le Groupe C. Les Transalpins ont effectué un pressing haut mais peu inspirés, ils n'ont pas vraiment fait tanguer les Lituaniens, qui se sont contentés de défendre et se sont rarement approchés du but de Gianluigi Donnarumma. Tout juste entré en jeu (46e), Stefano Sensi a débloqué la situation d'une frappe sèche du gauche à l'entrée de la surface (48e, 0-1). Toujours pas plus dangereux, les Azzurri ont doublé la marque sur penalty par Ciro Immobile (90e+1, 0-2). L'Italie de Roberto Mancini rejoint ainsi sur les tablettes celle de Marcello Lippi avec 25 matches consécutifs sans défaite. La Suisse, qui a remporté ses deux premiers matches, est 2e devant l'irlande du Nord et la Bulgarie, qui ont fait match nul (0-0) et comptent un point.

L'Angleterre a signé un trois sur trois contre la Pologne, privée de Robert Lewandowski (2-1) et pointe en tête du Groupe I. Harry Kane a marqué son 34e but en 53 sélections sur penalty (31e, 1-0). Alors qu'ils n'avaient rien montré avant la mi-temps, les Polonais ont été plus mordants à la reprise. Ainsi Arkadiusz Milik a arraché un ballon à John Stones à l'entrée de la surface et a servi Jakub Moder sur la gauche (58e, 1-1). Mais Harry Maguire (70e, 2-1) a puni des Polonais, qui ont mis du temps à se livrer offensivement. Au classement, la Pologne (4 points) recule en 4e position derrière la Hongrie (7 points) et l'Albanie (6 points).

Victorieuse de la Roumanie (3-2), l'Arménie est la grosse surprise du Groupe J. Elle compte neuf points et devance la Macédoine du Nord (6 points), qui est allée battre l'Allemagne à Duisburg (1-2). En première période, les Allemands ont frappé la transversale sur un tir de Leon Goretzka (9e) mais n'ont pas eu beaucoup d'occasions. Par contre, les Macédoniens ont fini la période en force et sur un centre d'Enis Bardhi, Goran Pandev, aux six mètres, a frappé du gauche (45e+2, 0-1).

L'Allemagne a égalisé sur penalty par Ilkay Gundogan (63e, 1-1) avant de manquer plusieurs occasions notamment par Timo Werner (80e). Une fois encore, les visiteurs se sont montrés incisifs, Eljif Elnas trompant Marc-André ter Stegen d'une frappe du pied droit (85e, 1-2). Du coup, la Mansschaft reste bloquée à 6 points (3e).

Dans ce groupe E impair, la France est première (7 points) devant l'Ukraine (3 points), qui a été tenue en échec par le Kazakhstan (1-1). Le Gantois Roman Yaremchuk a ouvert la marque pour les Ukrainiens (21e) et l'Anderlechtois Bogdan Mykhaylichenko a joué tout le match. Adversaire des Diables rouges à l'Euro (21 juin), la Finlande s'est inclinée en amical contre la Suisse à Saint Gall (3-2).En première période, les Bleus ont tenu le ballon mais n'ont pas trouvé la solution face à un bloc bosnien très compact. Les visités se sont procuré l'occasion la plus franche mais Hugo Lloris a jeu un réflexe incroyable sur une tentative d'Anel Ahmedhozic (26e). Après la pause, les Français ont repris sur un petit rythme mais Adrien Rabiot a déposé le ballon sur la tête d'Antoine Griezmann (60e, 0-1). Dans le groupe F, le Danemark, adversaire des Diables à l'Euro (17 juin), a donné une leçon à l'Autriche (0-4). Andreas Skov Olsen (58e, 74e), Joakim Maehle (63e) et Pierre-Emile Hojbjerg (67e) ont siglé la troisième victoire des Vikings. L'Ecosse en a aussi mis 4 aux Féroé (1 point) et se retrouve deuxième (5 points). Alors qu'elle s'est imposée dans les arrêts de jeu en Géorgie, l'Espagne n'a pas traîné face au Kosovo grâce à Dani Olmo (34e) et Ferran Torres (36e). Le Kosovo s'est relancé via Besar Halimi (70e, 2-1) mais Gerard Moreno (75, 3-1) a remis les choses au point. L'Espagne (7 points) a pris la tête du Groupe B devant la Suède (6 points), qui a battu l'Estonie en match amical (1-0). L'Italie s'est imposée 0-2 en Lituanie dans le Groupe C. Les Transalpins ont effectué un pressing haut mais peu inspirés, ils n'ont pas vraiment fait tanguer les Lituaniens, qui se sont contentés de défendre et se sont rarement approchés du but de Gianluigi Donnarumma. Tout juste entré en jeu (46e), Stefano Sensi a débloqué la situation d'une frappe sèche du gauche à l'entrée de la surface (48e, 0-1). Toujours pas plus dangereux, les Azzurri ont doublé la marque sur penalty par Ciro Immobile (90e+1, 0-2). L'Italie de Roberto Mancini rejoint ainsi sur les tablettes celle de Marcello Lippi avec 25 matches consécutifs sans défaite. La Suisse, qui a remporté ses deux premiers matches, est 2e devant l'irlande du Nord et la Bulgarie, qui ont fait match nul (0-0) et comptent un point. L'Angleterre a signé un trois sur trois contre la Pologne, privée de Robert Lewandowski (2-1) et pointe en tête du Groupe I. Harry Kane a marqué son 34e but en 53 sélections sur penalty (31e, 1-0). Alors qu'ils n'avaient rien montré avant la mi-temps, les Polonais ont été plus mordants à la reprise. Ainsi Arkadiusz Milik a arraché un ballon à John Stones à l'entrée de la surface et a servi Jakub Moder sur la gauche (58e, 1-1). Mais Harry Maguire (70e, 2-1) a puni des Polonais, qui ont mis du temps à se livrer offensivement. Au classement, la Pologne (4 points) recule en 4e position derrière la Hongrie (7 points) et l'Albanie (6 points). Victorieuse de la Roumanie (3-2), l'Arménie est la grosse surprise du Groupe J. Elle compte neuf points et devance la Macédoine du Nord (6 points), qui est allée battre l'Allemagne à Duisburg (1-2). En première période, les Allemands ont frappé la transversale sur un tir de Leon Goretzka (9e) mais n'ont pas eu beaucoup d'occasions. Par contre, les Macédoniens ont fini la période en force et sur un centre d'Enis Bardhi, Goran Pandev, aux six mètres, a frappé du gauche (45e+2, 0-1). L'Allemagne a égalisé sur penalty par Ilkay Gundogan (63e, 1-1) avant de manquer plusieurs occasions notamment par Timo Werner (80e). Une fois encore, les visiteurs se sont montrés incisifs, Eljif Elnas trompant Marc-André ter Stegen d'une frappe du pied droit (85e, 1-2). Du coup, la Mansschaft reste bloquée à 6 points (3e).