Dans un communiqué, la fédération italienne (FIGC) a dit son intention d'adopter "une résolution repoussant au 2 août la fin de la saison sportive 2019-2020".

Mardi, l'ensemble des clubs de Serie A s'étaient prononcés en faveur d'une reprise du championnat, interrompu le 9 mars. Une volonté désormais dépendante des décisions du gouvernement italien.

La fédération partage cette volonté et les clubs espèrent être autorisés à reprendre les entraînements à partir du 4 mai, date à laquelle le gouvernement devrait commencer à assouplir les mesures de confinement imposées depuis le 10 mars, ou dans les deux semaines qui suivent.

"Le monde du football travaille sans relâche et de façon responsable pour trouver des solutions concrètes et viables à la crise provoquée par le Covid-19, y compris les solutions qui sont nécessaires et indispensables à la sauvegarde des compétitions de la prochaine saison", a écrit Gabriele Gravina, cité dans le communiqué.

Dans un communiqué, la fédération italienne (FIGC) a dit son intention d'adopter "une résolution repoussant au 2 août la fin de la saison sportive 2019-2020". Mardi, l'ensemble des clubs de Serie A s'étaient prononcés en faveur d'une reprise du championnat, interrompu le 9 mars. Une volonté désormais dépendante des décisions du gouvernement italien. La fédération partage cette volonté et les clubs espèrent être autorisés à reprendre les entraînements à partir du 4 mai, date à laquelle le gouvernement devrait commencer à assouplir les mesures de confinement imposées depuis le 10 mars, ou dans les deux semaines qui suivent. "Le monde du football travaille sans relâche et de façon responsable pour trouver des solutions concrètes et viables à la crise provoquée par le Covid-19, y compris les solutions qui sont nécessaires et indispensables à la sauvegarde des compétitions de la prochaine saison", a écrit Gabriele Gravina, cité dans le communiqué.